La reconnaissance de caractères bientôt disponible partout ?

Logiciels

ABBYY propose une solution qui permettra d’installer un moteur de reconnaissance de caractères dans n’importe quel produit du monde de l’électronique embarquée.

Avec FineReader Engine for Embedded OS, ABBYY dévoile un kit de développement permettant d’apporter des fonctions de reconnaissance de caractères à tous les terminaux embarqués. Un processeur 32 bits et un maximum de 3,5 Mo de mémoire vive seront suffisants pour exploiter ce moteur.

« Nous comptons sur ce nouveau SDK pour généraliser l’utilisation des technologies de reconnaissance. Les avantages de l’OCR et des autres technologies de reconnaissance ne se limitent ainsi plus aux PC et serveurs », explique Andrey Isaev, directeur du technology products department d’ABBYY. « En intégrant notre technologie, les constructeurs vont pouvoir produire des terminaux intelligents capables de capturer automatiquement les informations de documents imprimés et d’images, réduisant ainsi les opérations manuelles et rationalisant la gestion documentaire. »

Le FineReader Engine for Embedded OS fonctionne sur la plupart des systèmes d’exploitation (Windows, Windows CE, Linux, VxWorks, etc.) et plates-formes processeur du marché (x86, ARM, PowerPC, etc.). Vingt-trois langues sont supportées par défaut, dont le français. La compagnie précise que d’autres plates-formes, OS et langages peuvent être ajoutés sur demande.

Ce kit permet aussi d’enregistrer directement le document généré dans un fichier PDF (ou PDF/A pour l’archivage). Une solution idéale pour la gestion électronique des documents. Si cette annonce peut sembler mineure, elle pourrait pourtant changer durablement le monde des appareils électroniques grand public : imaginez une imprimante multifonction, un copieur ou même un smartphone, capable de transformer directement une page en un document texte !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur