La révolution des netbooks ARM est imminente

Cloud

Préparez-vous à une déferlante de nouveaux produits.

Les premiers ultraportables économiques pourvus de processeurs RISC 32 bits ARM pourraient faire leur apparition prochainement. Leurs avantages sont nombreux : autonomie importante, intégration extrême (de nombreuses puces ARM sont des composants tout-en-un) et coût de fabrication réduit.

Un autre argument en faveur de cette technologie est que les industriels peuvent créer leurs propres processeurs, en achetant simplement une licence auprès d’ARM. Bien entendu, ces composants ne sont pas compatibles avec Windows XP, qui ne fonctionne que sur les processeurs x86, mais le monde Linux leur reste accessible.

Le Computex semble avoir été le signal de départ des netbooks ARM. Asus y a ainsi proposé un premier modèle. Freescale présentait également son offre. NVIDIA était aussi de la partie avec sa plate-forme processeur Tegra. Plusieurs netbooks ont ici été annoncés, chez divers constructeurs : Compal, Inventec, Mobinnova, Pegatron et Wistron.

Wistron compte proposer des netbooks ARM basés sur des plates-formes différentes. Le Tegra du M5 fournira une solution performante signée par une société connue par le grand public, alors que le Freescale i.MX515 du N900z permettra de proposer un prix de vente d’environ 200 dollars HT, soit un peu moins de 175 euros TTC.

Notez que la plupart de ces constructeurs sont des ODM (Original Design Manufacturer). Ils n’ont pas pour vocation de vendre directement leurs produits au grand public. Les constructeurs “classiques” distribueront donc ces ordinateurs sous leur propre marque. Il faudra probablement attendre les fêtes de fin d’année pour trouver de tels produits dans les magasins.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur