La RIAA s’attaque aux universités américaines

Régulations

Poursuivant sa croisade contre le téléchargement illégal de musique en ligne, la RIAA poursuit une nouvelle vague de 532 internautes, dont 89 étudiants

Bien qu’elle s’en défende, la RIAA (

Recording Industry Association of America) semble viser les universités américaines dans son collimateur en ce mois de mars. L’association, qui représente les industriels du disque aux Etats-Unis, poursuit sa croisade contre les contrevenants de la copie illicite de musique en ligne sans ralentir son rythme. 532 actions en justice engagées en janvier, 531 en février et donc 532 en mars. La particularité des poursuites en mars provient de l’origine de 89 des individus poursuivis. Bien qu’ils n’aient pas été nommés (seule leur adresse IP a été révélée), la RIAA n’a pas manqué de pointer du doigt les réseaux universitaires qui les hébergent : Université de New York, de Georgetown, du Michigan, de Stanford et Berkeley (Californie)? 19 lycées et universités américains de forte notoriété épinglées sur son tableau de chasse !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur