La Sarthe déploie ses hauts débits. Sans France Télécom

Régulations

Le département va dépenser 23 millions d’euros pour mettre en place un réseau combinant plusieurs technologies. Il sera ensuite confié à un concessionnaire. L’opérateur historique est mis sur la touche

Décidemment, l’opération “Département innovant” de France Télécom qui vise à déployer le haut débit dans des départements peu ou pas couverts commence à battre de l’aile. De plus en plus de ces départements préfèrent se passer de l’opérateur historique soupçonné de vouloir étendre son monopole en “cassant” les initiatives locales.

Nous évoquions récemment le cas des Yvelines (voir notre article), c’est aujourd’hui la Sarthe qui se lance dans l’aventure en prenant son destin en main. Le conseil général de la Sarthe vient en effet de décider de mettre en place un réseau public utilisable par tous les opérateurs et les fournisseurs d’accès à l’Internet, et garantissant une couverture haut débit pour 100% du département en 2006. Isolé, peu urbain, le département n’attire pas les opérateurs alternatifs effrayés par un manque de rentabilité. Il s’agit donc de bâtir un vaste réseau combinant plusieurs technologies (fibre optique, xDSL, faisceaux hertziens et WiMax), confié à un concessionnaire unique. Le but : créer un maillage serré et équilibré (les mêmes services et les mêmes tarifs pour tous) jusqu’aux villages les plus reculés en zone rurale. L’unicité du concessionnaire (SAGEM-CEGELEC Ouest) permettra un service public efficace, avec une commercialisation du réseau « sans couture » sur presque toute la Sarthe et surtout une péréquation qui garantira les mêmes prix d’abonnement pour tous. Ensuite, tous les fournisseurs d’accès pourront proposer aux particuliers comme les entreprises leurs offres réservées jusqu’ici aux agglomérations importantes. Le Conseil général délègue le service public : il ne sera donc pas opérateur, et il n’investit que sur la construction initiale (60% de l’investissement soit 22,7 millions d’euros sur presque 38). Le concessionnaire engagé sur ces deux décennies participe à hauteur de 40% à l’investissement initial puis assure tous les coûts de maintenance, d’évolution technique, d’extensions? la construction et la mise en service s’étaleront sur deux ans, les premières études devant commencer dès la fin de cette année. Une très bonne nouvelle pour les habitants de ce département. Caractéristiques du futur réseau haut-débit en Sarthe

-2 Mbits/s minimum sur toute la couverture, 10 Mbits/s et plus sur les zones d’activité ; -en complément avec la couverture ADSL actuelle, 100% de la Sarthe fin 2006 ; -55 commutateurs téléphoniques en DSL, technologie WiMax ailleurs, certaines zones bénéficiant des avantages respectifs de ces deux technologies ; -Une cinquantaine de zones d’activités et de parcs d’activités desservis soit en fibre optique, soit en réseau WiMax (capacité supérieure au DSL) ; -Plus de 400 km de fibre optique, dont 130 km sur l’agglomération mancelle ; -Les tarifs (et le contenu des offres) dépendront des opérateurs et prestataires retenus par les utilisateurs sarthois, mais en tout état de cause, ils seront alignés, quel que soit l’endroit, au plus près des offres disponibles dans les grandes agglomérations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur