La SEC, régulateur de la Bourse, interroge Nortel

Cloud

Le groupe canadien, équipementier des télécoms, fait l’objet d’investigations de la part du gendarme de la bourse américaine. Cela prend la tournure d’une enquête en bonne et due forme

On savait Nortel sous surveillance, comme bien d’autres. Des incertitudes sinon interrogations pèsent depuis quelques mois sur la sincérité des comptes présentés. Certains actionnaires avaient émis des réserves. Conséquence: le dossier a été pris en mains par la SEC, ce qu’a officiellement annoncé le géant des télécoms, ce 5 avril.

Il a lui-même mené sa propre enquête en interne, afin d'”examiner les circonstances ayant conduit à une correction des résultats financiers de Nortel Networks” De l’avis des milieux financiers, Nortel a tardé à éclaircir certains points sur ses revenus , en remontant à 2000. Le directeur financier du groupe et un contrôleur de gestion ont été suspendus de leur fonction à la mi-mars. A l’automne dernier, Nortel avait reconnu des “erreurs comptables” mais celles-ci n’ont pas été clairement résolues suite à un premier audit interne. Sur les deux premiers trimestres de 2003, par exemple, un montant de 92 millions de dollars de chiffre d’affaires n’avait pas été reconnu dans les produits, et avait dû être soustrait. Au regard des nouvelles dispositions légales, Nortel avait prévenu qu’il ne serait pas en mesure de présenter ses comptes 2003 audités avant le 30 mars. A la séance de ce 5 avril, l’action a chuté de 5 points.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur