La seconde génération de Wi-Fi, une solution pour l’IPTV?

Réseaux

Avec ce nouveau standard, les fabricants de chipsets vont doper les vitesses du sans fil…

La seconde génération de la technologie sans fil est pressentie pour amener l’IPTV jusqu’au domicile des usagers. Selon nos confrères de

silicon.com c’est en tout cas une possibilité. Airgo Networks, qui conçoit des chips Wi-Fi, a annoncé ce mardi 30 mai, que les groupes Caton Overseas et STMicroelectronics utiliseraient sa dernière génération de technologie sans fil pour distribuer de la vidéo en Wi-Fi directement au domicile du client. Caton est un groupe chinois qui fabrique des boîtiers pour les opérateurs de télévision par satellites et câbles en Asie et en Europe. STMicroelectonics est une société franco-italienne qui développe, fabrique et commercialise des puces électroniques (semi-conducteurs) pour des groupes comme Siemens et Cisco Systems. Airgo n’en n’est pas à son coup d’essai, puisque le groupe fournit à Linksys des circuits Wi-Fi très performants qui utilisent la technologie dénommée MIMO pour (Multiple input Multiple output) qui grâce à des antennes d’émission et de réception multiples, permet de récupérer plusieurs flux de données et améliore la qualité de réception du signal. À noter que le MIMO pourrait également jouer un rôle dans l’évolution des téléphones portables vers la 4G, le très haut débit mobile qui devrait apparaître en 2010. Enfin, le MIMO est actuellement le premier protocole de la norme 802.11 n, ou Wi-Fi seconde génération. Le groupe indique que sa technologie MIMO a été améliorée, tellement qu’elle permettrait de transmettre de la vidéo. La prochaine génération de chipset d’Airgo, dénommé True MIMO Gen3, permet des pics de débits à 240 Mb/ps indique Dave Borison, directeur du marketing d’Airgo, “une vitesse largement suffisante pour le transmission de trois chaînes de télévision en haute définition”. Les perspectives ne manquent pas pour cette nouvelle génération de chip. AT&T et Verizon Communications, dépensent d’ailleurs des milliards de dollars pour permettre à leurs réseaux de gérer les services de télévision sur IP. Le sans-fil est une technologie très intéressante qui offre une bonne alternative à l’Ethernet classique. Mais jusqu’à dernièrement ce système n’atteignait pas débits suffisants pour supporter l’IPTV.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur