La sécurité, prochain Eldorado de Microsoft en entreprise ?

Editeurs de logicielsPolitique de sécuritéProjetsSécurité

Selon la Deutsche Bank, de plus en plus d’entreprises envisagent d’utiliser les solutions de sécurité de Microsoft.

Redevenu en décembre la première capitalisation boursière, Microsoft a parfaitement négocié le virage du Cloud et des services en ligne, tandis que Windows ne faiblit pas.
Interrogé par l’hebdomadaire Barron’s, Karl Keirstead de Deutsche Bank explique  ainsi que « Microsoft est considéré comme le meilleur sur de nombreux marchés logiciels » à l’exception du domaine de la sécurité.

Pourtant, selon ce même analyste de Wall Street, Microsoft pourrait connaître le même succès s’il se décidait à vendre ses logiciels de sécurité à part. Actuellement, ils sont intégrés dans Windows, Office et Azure mais selon lui, sa suite de sécurité pourrait générer un chiffre d’affaires de cinq milliards de dollars par an s’il était vendue à part, et plus précisément par abonnement.

Le Cloud comme vecteur

Même si l’éditeur de Redmond n’a jamais été un acteur majeur de ce secteur, Karl Keirstead affirme que les entreprises sont prêtes à faire le grand saut, et à investir dans une sécurité Made In Microsoft.

C’est sans surprise grâce à Windows 10, Office 365 et Azure que Microsoft a suscité de l’intérêt pour ses solutions de sécurité, et les entreprises seraient prêtes à prendre un abonnement supplémentaire pour sécuriser au mieux leurs systèmes. « Les investisseurs chez des concurrents tels que Symantec, Proofpoint et Okta doivent maintenant surveiller de plus près Microsoft » conclut-il.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur