La séparation entre AMD et GlobalFoundries est maintenant totale

Composants

AMD et GlobalFoundries sont dorénavant deux entités complètement indépendantes. Le concepteur de composants de Sunnyvale restera toutefois un client privilégié du fondeur de Milpitas

Aujourd’hui, AMD peut être réellement considéré comme un concepteur de composants fabless, c’est-à-dire une société ne disposant pas d’usines en propre pour « fondre » ses puces.

En effet, GlobalFoundries est maintenant détenu à 100 % par ATIC (Advanced Technology Investment Company), le fonds d’investissement d’Abu Dhabi dédié aux nouvelles technologies. GlobalFoundries a été créé en 2009. Depuis, AMD n’a cessé de réduire sa participation dans la société.

Un partenariat renouvelé… et renforcé

AMD va dorénavant pouvoir se concentrer à plein sur la conception de CPU, GPU et APU, lesquels seront fondus par des acteurs comme GlobalFoundries ou TSMC.

Si la firme de Sunnyvale est plus que jamais libre de faire jouer la concurrence, elle reste proche de GlobalFoundries. Les deux entités viennent ainsi de renouveler leurs accords de production pour 2012, tout en préparant d’ores et déjà l’année 2013.

De surcroit, AMD a réservé une partie de la production 28 nm de GlobalFoundries, pour fondre des APU de nouvelle génération (d’autres seront fabriqués par TSMC). AMD va verser 425 millions de dollars afin de sceller cette exclusivité.

Au total, AMD devra débourser 703 millions de dollars (près de 533 millions d’euros) pour valider ces différentes opérations. Le prix d’une complète, et définitive, liberté.

Crédit photo : © Scanrail – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur