La stratégie d’Intel sur l’électronique grand public

Régulations

Le ‘Digital Home’ est en train de devenir un marché stratégique. Le silicium doit occuper la première place. Grantsdale n’en est que la première brique

Ainsi que Paul Otellini, le patron d’Intel, l’a indiqué lors du dernier

Consumer Electronic Show, une boîte va rapidement se placer au point de convergence entre l’informatique et l’électronique grand public, avec un élément commun sur lequel Intel ne pouvait manquer d’être présent, le silicium. Cette boîte, que les américains appellent l’Entertainment PC, mais que Arnaud Lambert, PR et Gaming Manager d’Intel, préfère nommer centre de loisir, devrait rapidement prendre place dans les salons, et organiser les mouvements de contenus dans les foyers. Et concrétiser la future ‘Maison Numérique‘. Un marché en devenir Le Digital Home prend forme dans un environnement plus que favorable, où deux tendances ont émergé avec force et cherchent à se marier : – la transformation du contenu en numérique qui s’impose pour sa mise en ligne ; – le vecteur de transport des données qui bascule vers le haut débit et autorise les transferts de contenu dans des conditions qui deviennent favorables. Pas surprenant donc que la création et le transport de contenus se cherchent, qu’éditeurs et fournisseurs d’accès s’observent, et que tous cherchent à se faire une place au soleil. D’autant que le comportement du consommateur évolue vers la recherche et l’utilisation organisées de ce contenu. Intel construit le Maison du Futur Il est temps pour l’industrie de prendre le virage du tout numérique et d’y associer des capacités de calcul. Un domaine qu’Intel maîtrise depuis bien longtemps. L’enjeu est de taille, car le Digital Home représente un marché à la fois concurrentiel, mais surtout économiquement énorme. Pour cela, les technologies qui équiperont la ‘boîte’ devront répondre aux standards, permettre la diffusion de programmes, mais aussi reconnaître les équipements en place. Le centre de contenu aura donc un double rôle, passif de décodage numérique intelligent, actif de gestion des contenus personnels. Et le tout à partir d’une télécommande. La plateforme 915, surnommée Grantsdale, est la première brique d’Intel dans sa stratégie industrielle de conquête du marché grand public. Le fondeur y a placé du son en 7.1, de la sauvegarde RAID serial ATA -histoire de sécuriser les périphériques de stockage et éviter de perdre des données- et l’implémentation du hot spot Wi-Fi. Avec cette technologie, Intel adresse la gestion du contenu et le loisir, deux domaines où le silicium s’impose. La prochaine étape sera plus complexe, car dans sa démarche industrielle, Intel devra en respecter les contingences, et en particulier intégrer les normes existantes en tenant compte des spécificités locales. Un chantier qui ne devrait pas lui faire peur, tant les perspectives financières s’annoncent? enrichissantes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur