La suite BPOS de Microsoft inaccessible pendant 3 heures

CloudCollaborationSécurité

La suite collaborative en ligne BPOS de Microsoft a connu une interruption de service de plusieurs heures. Un incident qui révèle les limites du cloud et tombe mal à l’heure où Microsoft lance Office 365.

Service de communication et collaboration dans le cloud par excellence, la Business Productivity Online Standard Suite (BPOS) de Microsoft a connu un arrêt inopiné de trois heures le 22 juin 2011, rapporte ITespresso.fr. Durant cet arrêt, la firme de Redmond a posté de nombreux tweets afin d’informer ses clients. Elle n’a toutefois pas communiqué sur la nature exacte du problème et le nombre de clients affectés. Panne ou maintenance?

Selon Business Insider, BPOS a connu plusieurs vacillements depuis sa mise en service dont une importante perte de données fin décembre 2010. L’affaire avait d’ailleurs suscité un certain émoi et refroidit ceux qui envisageaient d’adopter le cloud. Microsoft s’était alors platement excusé auprès de ses clients.

Si la perte des données est la première crainte quant à l’usage du cloud, la rupture de service est la seconde. Les utilisateurs ne peuvent solliciter un outil hébergé en ligne qu’à la condition sine qua non qu’il ne présente pas de dysfonctionnement, fût-il de quelques heures.

Voilà qui tombe mal à l’heure où Microsoft doit lancer officiellement la suite bureautique et de communication en ligne Office 365 le 28 juin. Jusqu’à présent, la version bêta publique n’a pas eu à souffrir d’incident majeur.

Office 365 sera décliné en deux versions : l’une orientée TPE proposée à 5,25 euros par utilisateur et par mois. Et l’autre avec une formule à la carte allant de 1,75 et 22,75 euros par mois s’adressant plutôt aux PME. Office 365 a pour vocation de concurrencer Google Apps dans le domaine professionnel, même si, rappelons-le, la formule de base proposée par Google reste gratuite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur