La téléphonie fixe fait fondre le bénéfice de NTT

Cloud

Chute de la consommation et promotions sur le fixe font reculer de -4,4% le bénéfice net trimestriel du géant japonais des télécoms NTT

Pour son 1er trimestre fiscal, d’avril à juin, le japonais NTT annonce un recul de -2% de son chiffre d’affaires à 2.599,6 milliards de yens. Le premier opérateur nippon voit son bénéfice net reculer lui aussi, de -4,4% à 177,6 milliards de yens.

Le groupe souffre du repli des revenus de la téléphonie fixe, mais aussi sur ce marché très concurrentiel, des politiques tarifaires, promotions et autres réductions destinées plus à fidéliser l’abonné qu’à en augmenter le nombre ou la facturation. Au cours du trimestre, le chiffre d’affaires de la téléphonie fixe s’est replié de -5,5% à 856,3 milliards de yens. A l’inverse, les échanges de données, la valeur ajoutée de la téléphonie de nouvelle génération fixe et mobile, a progressé de 5,7% à 463,3 milliards. Le groupe NTT, qui réunit NTT East, NTT West, NTT Communications et NTT DoCoMo, maintient ses objectifs pour l’exercice. Il s’attend à un environnement concurrentiel encore plus contraignant d’ici à la fin de l’année 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur