La téléphonie mobile continue de plomber Siemens

Cloud

Une nouvelle fois, les activités télécoms ont fait reculer les résultats du conglomérat industriel allemand Siemens

Le bénéfice net du géant allemand Siemens a été plus que divisé par deux, à 389 millions d’euros, enregistrant une chute de -52%. La faute en revient encore une fois à la division des téléphones portables.

Le problème sera très prochainement réglé avec la cession de cette activité au taiwanais BenQ, dont les actionnaires viennent de donner leur accord. La reprise sera donc finalisée en septembre, et peut importe que Siemens ait vendu à perte, il faut rapidement se séparer de ce foyer de pertes. En effet, la division télécommunication, dont fait partie la téléphonie mobile, accuse une perte d’exploitation de 70 millions d’euros. Dans la foulée, le bénéfice d’exploitation du groupe recule de 26,5% à 980 millions. On notera qu’une autre division, les services informatiques, est elle aussi en repli, et accuse une perte de 109 millions d’euros, multipliée par 50 ! Un effet des restructurations, selon le groupe, qui ne pourra cacher une chute de la profitabilité. Le chiffre d’affaire du groupe a cependant progressé de 6,8% à 18,750 milliards d’euros. Les zones Amérique du Nord et Asie-Pacifique progressent, probablement sous l’effet du raffermissement du dollar. Tout cela est bien décevant, car le marché attend nettement mieux du géant industriel. Quant aux prévisions du groupe pour l’exercice en cours, qui prévoit au mieux des résultats au même niveau qu’en 2004, ils n’auront fait qu’irriter un peu plus les investisseurs !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur