La tension du yen sur l’industrie japonaise

Cloud

Il en va du yen au Japon comme de l’euro en Europe : la vigueur de ces deux monnaies face au dollar freine les exportations. Le moral des entreprises japonaises est au plus bas sur les 18 mois écoulés

L’indice NTC Research/Nomura/JMMA des directeurs d’achats japonais en décembre, à 50,6, est au plus bas depuis juin 2003, et vient frôler la position d’équilibre de l’indice avant de basculer dans la morosité !

La vigueur du yen face au dollar vient inverser la tendance à la croissance enregistrée ces derniers mois par l’industrie japonaise. Affecté par le renchérissement des produits à l’exportation, le volume des commandes baisse. Le sous-indice des commandes au Japon et à l’étranger reste inférieur à l’équilibre: à 49,4. L’automobile et l’électronique sont les deux secteurs les plus particulièrement touchés. L’indice vient confirmer le coup de frein porté à la croissance des activités au pays du soleil levant – mesurée par la baisse de la production industrielle. Les entrepreneurs nippons s’en inquiètent sérieusement. Le premier ministre Junichiro Koizumi se veut rassurant et maintient sa ligne en répétant que l’économie japonaise évolue vers la reprise. L’industrie continue d’embaucher, mais à un rythme faible.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur