La traque du 'hacker' de Sarah Palin s’intensifie

Sécurité

Après avoir identifié les méthodes du piratage de la boîte e-mail de la candidate à la vice-présidence des Etats-Unis, les services secrets concentrent leurs recherches sur David Kernell, un étudiant de 20 ans

Depuis que l’adresse email de la première candidate à la vice-présidence a été visitée, les services secrets sont sur la brèche. Outre la problématique centrale sur la sécurisation insuffisante et l’utilisation du webmail Yahoo, le FBI a choisi de centrer ses recherches sur le fils d’un élu démocrate de Memphis.

David Kernell, étudiant, n’a pas donné de signe de vie depuis qu’il est recherché. Ni sa chambre universitaire, ni l’interrogatoire de son père, élu démocrate de l’Illinois, n’ont donné d’indications sur sa localisation. La chaîne de télévision locale américaine WBIR TV, a déclaré qu’il était le témoin principal de l’affaire, information confirmée quelques heures plus tard par le ministère de la Justice du pays. Même si aucune charge n’a été retenue contre l’étudiant, l ‘enquête progresse.

Après avoir appris que cet étudiant de 20 ans était au centre des recherches de tous les “agents spéciaux” du pays, les services de renseignement ont trouvé que la personne qui a piraté le compte mail a utilisé un serveur basé dans une compagnie de l’Illinois. Il ne lui aurait alors suffi que de seulement 45 minutes pour pirater la boîte de la candidate.

Voilà une enquête qui commence à intéresser l’opinion publique puisque l’on ne sait pas encore vraiment quels sont les liens politiques dans ce piratage. Un flou artistique que les enquêteurs vont devoir combler, à un peu plus d’un mois des élections.

D’autant que dans les documents révélés par le pirate figurent des photos de famille, mais surtout un échange avec le vice gouverneur de l’Alaska, Sean Parnell, au sujet d’une éventuelle élection au Congrès. Un courrier considéré comme illégal puisque toutes les correspondances politiques officielles doivent être effectuées dans des boîtes spéciales, sur lesquelles il est interdit de dissimuler ou de supprimer un courrier.

Sarah Palin est donc vivement critiquée pour l’utilisation d’un compte Yahoo pour régler ses affaires professionnelles. Un manque de “professionnalisme” qui choque certains, qui vont même jusqu’à parler de manœuvre politique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur