Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

La valeur des logiciels open source estimée à 400 milliards de dollars

L’Américain Black Duck Software a tenté d’évaluer la valeur de l’ensemble du code disponible sous licence open source. La compagnie complète ainsi les travaux réalisés en octobre 2008 par la Fondation Linux, qui estimait que l’écosystème Linux représentait une valeur de 25 milliards de dollars.

Black Duck Software a pris en compte plus de 200.000 projets open source, qui représentent plus de 4,9 milliards de lignes de code. Ils estiment que ceci représente une valeur de 387 milliards de dollars. Cela correspond à environ 2,1 millions d’années-homme de développement.

Ce résultat sans précédent est le fruit de l’effort conjoint de multiples acteurs : les membres de la communauté, qui participent gratuitement à des projets open source, les grandes entreprises du monde informatique, qui libèrent une partie de l’emploi du temps de leurs développeurs, les entreprises qui financent des développements ou mettent des produits existants sous licence open source et – enfin – les entreprises qui créent directement des logiciels libres.

Black Duck Software rappelle un élément important : le secteur de l’open source prône la réutilisation du code à outrance. À contrario, 10 % du code écrit pour des logiciels propriétaires est redondant, c’est-à-dire qu’il a déjà été créé pour les besoins d’autres projets. « Ceci représente un gaspillage de 22 milliards de dollars. Ils pourraient être réinvestis dans des projets réellement innovants », souligne la compagnie.

Recent Posts

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

40 minutes ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

2 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

7 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

23 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

1 jour ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago