La virtualisation facilite la bascule des PME vers le cloud

CloudRéseaux

Selon VMware, l’adoption de la virtualisation serait un accélérateur pour celle du cloud. Un phénomène constaté au sein des PME européennes.

VMware vient de publier les résultats d’une étude menée auprès des PME européennes (au sens large) concernant l’adoption du cloud computing. 1616 décideurs informatiques travaillant dans huit pays différents (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Russie) ont ainsi été interrogés.

Premier constat, 60 % des PME ont d’ores et déjà migré une partie de leurs applications ou de leurs infrastructures informatiques dans le cloud. La France est ici au-dessus de la moyenne, à 66 %. Ces chiffres sont probablement boostés par le SaaS (Software as a Service) particulièrement populaire parmi les petites entreprises.

VMware s’est également attaché à étudier l’impact de la virtualisation lors du passage au cloud. 73 % des PME européennes ont virtualisé au moins une partie de leur infrastructure informatique. 86 % des entreprises qui ont migré vers le cloud estiment que l’adoption de la virtualisation en interne a facilité cette transition. S’habituer à la technologie (de virtualisation) permettrait donc d’aider à franchir le cap en terme de service (cloud).

« Le temps du débat sur l’adoption ou le rejet du cloud par les PME est désormais révolu, comme le prouvent les 60 % de taux d’adoption du cloud, déclare Stéphane Arnaudo, directeur channels et alliances chez VMware. Cependant, bien que la plupart des entreprises restent prudentes pour leurs premiers pas, les entreprises virtualisées ont, elles, une avance considérable sur cette voie. La virtualisation occupe progressivement une place majeure et évidente dans la transition réussie vers un cloud livrant l’intégralité de ses bénéfices. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur