La visioconférence dans le vert pour 2009

Cloud

Au vu de la réduction des coûts, l’institut Gartner estime que les déplacements professionnels seront moins fréquents. La téléconférence prendrait le relais dans les trois ans

Une solution pour économiser est de ne pas se déplacer. Une ligne directrice que semble confirmer le Gartner. La société d’analyse prévoit que dans les trois années à venir, les solutions vidéoconférence disposeront d’une haute définition telle qu’elles seront en mesure de remplacer pas moins de 2,1 millions de billets d’avion.

Ajoutée aux besoin de réduction des coûts dans le secteur des soins, (télémédecine) l’adoption d’une stratégie basée sur la visioconférence permettrait ainsi d’économiser, à l’échelle des Etats-Unis, 3,5 milliards de dollars par an.

Robin Simpson, directeur de recherche chez Gartner estime : “La télé-présence n’est pas la réponse en toutes circonstances et il existera toujours des difficultés d’ordre culturelles. Mais de nos jours, tous les rendez-vous ne nécessitent pas de face-à-face. Dans ce cas, les approches visant àcréer un espace de travail immersif virtuel seront vecteurs de solutions pour de nombreux professionnels“. Une position que tendent à anticiper certains des professionnels, même en France.

Dans une entrevue avec Christophe Peretou, le directeur des opérations de StreamCore précisait : “Disons que les professionnels vont s’orienter vers des produits qui consomment moins. Pour ce qui est des produits déjà présents, ils vont plutôt chercher à les optimiser que de les mettre à jour. De même, les voyages comme les déplacements seront réduits car ils impliquent des coûts de transport plus importants. C’est toute une architecture qui est remise en cause“.

La visioconférence pourrait, sous réserve de disposer de ressources suffisantes, être un synonyme de réduction des coûts mais aussi un relais pour de nombreuses sociétés.

Cette prédiction a même été classée parmi les 10 plus importantes de l’Institut d’analyse Gartner. Dans ce Top 10 des anticipations on retrouve la prévision selon laquelle en 2012, tous les PC coûteront moins de 300 dollars, en 2013, ou bien 40% des professionnels auront abandonné leur PC de bureau, ou encore 30% des revenus de conseil proviendront du Cloud Computing…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur