La vision d’Intel sur la protection des droits numériques

Régulations

Dans la cacophonie des solutions de gestion des droits numériques, Intel a adopté une position originale et industrielle avec DTCP over IP

Le DRM (

digital right management) est l’un des chantiers du futur immédiat, car tant que la problématique de la protection des droits numériques n’aura pas été solutionnée, les acteurs du contenu ne viendront à la diffusion numérique qu’à reculons. Or, la convergence du contenu et des médias numériques sur Internet reste à finaliser. Les acteurs des médias tendent à imposer une approche particulièrement contraignante qui couvre toute la chaîne numérique, de la création du contenu à sa diffusion chez l’utilisateur final. Une approche ‘end to end‘ qui soulève de nombreuses questions technologiques. C’est pourquoi il est important de s’intéresser à la solution proposée par Intel, DTCP over IP (Digital Transmission Content Protection over Internet Protocol), à la fois par sa position de leader industriel, mais aussi par l’intérêt que lui portent les géants japonais de l’industrie de l’électronique grand public associés au projet : Hitachi, Panasonic, Sony et Toshiba. Limiter l’usage du contenu au réseau privé DTCP over IP est un protocole cryptographique qui protège les contenus audio/vidéo. Un contenu se voit associé un tag réseau qui permet sa libre diffusion sur un réseau privé. Ainsi, au lieu de placer des barrières qui interdisent l’accès, la copie ou la manipulation de l’information, cette dernière peut circuler librement, mais elle n’est accessible qu’au sein du réseau privé. L’originalité de l’approche d’Intel consiste à circonscrire la gestion des droits numériques au réseau privé, c’est-à-dire au futur de l’Entertainment PC ou centre de loisir, la ‘boîte’ numérique qui prochainement s’installera dans notre salon pour centraliser l’accès Internet et le partage des informations sur le réseau de l’utilisateur. Les premières applications DRM de DTCP over IP sont attendues pour la fin de l’année. Démonstration par l’exemple

Prenons l’exemple d’un film téléchargé en ligne (légalement, cela va sans dire). Il se voit attribuer un tag commun au réseau privé de l’utilisateur. Ce dernier pourra donc le stocker et le diffuser librement et sans contrainte à partir de sa ‘boîte’ de salon ou de son PC sur ses appareils multimédia, télévision, vidéo projecteur, terminal mobile, lecteur de salon, etc.

Imaginons maintenons qu’un utilisateur réalise une copie de ce film, soit qu’il le télécharge, ou alors en gravant un Cd ou un DVD. En dehors du réseau déclaré, le film ne pourra être lu, puisque sa clé de cryptage ne sera pas la même que celle du réseau sur lequel il sera diffusé ! Plus que des systèmes alambiqués de marquage de l’information à sa source, Intel propose une solution qui accorde une entière liberté à l’utilisateur dans son environnement, tout en assurant aux professionnels du contenu que ce dernier ne quittera pas le cercle privé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur