La VoIP adoptée par 46% des entreprises françaises

Régulations

A quelques jours de l’ouverture d’IP Convergence Expo, une étude fait le
point sur l’adoption des technologies télécoms et de convergence en entreprises

Autrefois organisés séparément, les salons Mobile Office, Convention M2M et VoIP Convention sont désormais réunis au sein de IP Convergence Expo, qui se déroulera su 3 au 5 octobre à Paris Expo, Portes de Versailles. Il s’agira donc du lieu idéal pour récolter les retours d’expériences des entreprises en terme de VoIP, de mobilité, de convergence dans un contexte où les opérateurs et les fabricants multiplient les offres.

D’ailleurs, une étude commandée les organisateurs du salon et réalisée par Harris Interactive/Novartis fait le point sur le déploiement et le taux d’adoption de ces technologies dans les entreprises françaises. Ces dernières ont-elles passé le cap ? La réponse semble positive. Selon l’étude, la Convergence est “aujourd’hui une réalité technologique et économique pour les entreprises utilisatrices. Elle démontre également que de larges espaces restent encore à conquérir, ce qui garantit un potentiel de développement considérable pour toutes les industries apportant une offre de produits et de services dans l’univers de l’IP Convergence”. Concrètement, 46 % des entreprises interrogées ont adopté la VoIP avec 84 % de satisfaits. 40 % des entreprises déjà équipées ont un projet d’élargissement, et 40 % des entreprises déjà équipées ont un projet d’élargissement. Côté motivations, la réduction de la facture télécom arrive toujours en première position mais les nouveaux services rendus possibles par cette technologie viennent juste derrière. Si la VoIP avance vite, la mobilité semble stagner puisque ‘seulement’ 48 % des entreprises interrogées déclarent avoir adopté des solutions mobiles. 56 % des entreprises déjà équipées ont un projet d’élargissement, et 49 % des non équipés comptent adopter une solution de mobilité. L’amélioration de la productivité des forces commerciales est la première motivation pour adopter ces solutions. Malgré beaucoup de communication sur le sujet et des offres de plus en plus nombreuses, le M2M (Machine to Machine) est encore marginal en entreprise. 16% des entreprises interrogées ont une adopté une solution de ce type, notamment pour la télémaintenance, la télésurveillance et la gestion des flottes.

17 % des non équipés comptent adopter une solution de M2M. Enfin, concernant la convergence, l’étude montre que 34 % des entreprises consultées ont adopté au moins deux de ces moyens de communication, et 8% les trois. Autant de bonnes nouvelles pour les opérateurs et les intégrateurs : la marge de manoeuvre reste encore très élevée dans notre pays…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur