La Voix sur IP mobile arrive en France

Réseaux
Voix sur IP

Orange a lancé une option VoIP en toute discrétion. SFR et Bouygues Telecom affûtent leurs armes.

Longtemps attendue, la voix sur IP sur téléphone mobile fait ses premiers pas en France. En toute discrétion. Il faut en effet se rendre page 48 du catalogue des offres mobiles d’Orange pour découvrir une offre VoIP sur le réseau 2G/3G de l’opérateur. Une information que nous devons au site NoWhereElse.fr. Dans les faits, l’offre VoIP mobile est disponible depuis le 31 mars, précise l’entreprise. Une première en France. Il est donc étonnant qu’Orange n’en fasse pas la promotion.

Et pour cause, l’opérateur précise aussi qu’il ne s’agit pas d’une offre à part entière mais d’une option. « Orange ne se “lance pas” dans la VoIP mobile car Orange ne propose aucun service de VoIP mobile dans le cadre de l’option Voix sur IP », insiste un porte parole de l’entreprise. Une option à visées expérimentales. « L’objectif pour Orange est de démontrer sa position d’ouverture vis-à-vis de tous les services disponibles sur Internet et de laisser à ses clients la possibilité de tester ces nouveaux usages tout en garantissant la qualité de service sur son réseau. » En clair, ce sera à l’utilisateur de s’équiper d’un client de VoIP (Skype pour ne pas le nommer) pour passer ses communications vocales par le réseau Internet.

Une option à 15 euros par mois… sauf pour l’iPhone

Il n’est d’ailleurs pas certain que cela lui soit très profitable puisque le volume de données utilisées en VoIP sera décompté de son forfait Internet. Bien que présenté comme illimité, celui-ci subit des restrictions de bande passante passé un certain niveau de consommation (500 Mo à 1 ou 2 Go selon les forfaits). L’option est de plus commercialisée 15 euros TTC par mois sauf pour les forfaits Pass Internet Everywhere, Pass M6 mobile pour clé 3G+ et les offres Internet Net everywhere pour lesquels elle est tout bonnement indisponible. Pour des raisons de « problématiques d’ordre techniques qu’Orange s’emploie à résoudre rapidement », nous explique-t-on sans autres précisions.

En revanche, l’option VoIP est incluse pour les forfaits iPhone 3 heures et plus, les Origami version Plus et Jet 3 heures et plus. A condition de l’activer en passant par le service client. La plupart des nombreux possesseurs d’un iPhone chez Orange peuvent donc bénéficier de la VoIP depuis le début du mois. Le savent-ils seulement? Orange insiste bien sur le fait que le service n’est pas proposé par ses soins et se contente d’accepter le protocole sur son réseau. Les questions de sécurité (espionnage et piratage éventuel) sont donc à la charge du fournisseur de l’application et du service (Skype ou autre). Une situation inconfortable dans le cadre d’une utilisation professionnelle. « Il est clair que la Voix sur IP par internet et en particulier sur le mobile, à la différence de la Voix sur IP des services triple play opérateur, reste un service “expérimental” avec des effets de bords difficilement mesurables », reconnaît l’opérateur.

La VoIP en préparation chez la concurrence

C’est probablement pour cela que l’offre VoIP est toujours en cours de préparation chez les concurrents. Sur la question, SFR semble le plus avancé. « L’offre VoIP sera intégrée dans les nouveaux forfaits qui seront présentés dans les prochaines semaines », suggère-t-on chez l’opérateur propriété de Vivendi et Vodafone. De nouvelles offres forfaitaires dont on ne connaîtra ni la date de disponibilité, ni les conditions opérationnelle avant plusieurs semaines. La VoIP se précise également chez Bouygues Telecom, bien qu’à une échéance plus floue. « La VoIP mobile sera lancée dans le courant de l’année quand les conditions techniques et juridiques seront arrêtées », justifie le service de presse de l’opérateur qui veut notamment pouvoir s’assurer du « respect de la confidentialité » de ses clients.

Pour diverses raisons (dimensionnement du réseau, modèle économique…), les opérateurs français ont longtemps freiné l’adoption de la VoIP sur leur infrastructure mobile. Mais à l’heure de la démocratisation des smartphones qui embarquent de plus en plus d’application Internet et où la VoIP mobile démarre aux Etats-Unis, son installation sur le territoire français n’était plus qu’une question de temps. D’ailleurs, Orange l’expérimente sur son publiphone. Surtout, l’arrivée de Free Mobile, prévue pour 2012, pousse les opérateurs installés à évoluer face à un acteur réputé pour ses innovations, tant technologiques que commerciales. Ne doutons pas que la VoIP sera l’un des axes de développement de la filiale d’Iliad sur le marché mobile. Bref, longtemps attendue, la VoIP mobile arrive en France, lentement mais sûrement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur