La Web TV Joost multiplie les partenariats

Régulations

Le service de VOD Joost est en passe de devenir la référence de la télévision
à la demande sur Internet

L’ambitieux service de télévision à la demande des fondateurs de Skype et Kazaa, Janus Friis et Niklas Zennström, multiplie les partenariats avec les géants de l’édition. Joost utilise le principe du P2P comme pour Kazaa.

Heavy, Viacom (Paramount, MTV…), Warner Bros, Turner Broadcasting System, Sony Pictures Television, Hasbro et maintenant le français TV5 Monde, autant dire que les deux trublions de la Toile n’ont pas chômé…

Les programmes de TV5 Monde pourront être consultés sur la plate-forme des deux acolytes dés le mois de juin.

D’après les Échos, au total, Joost dispose déjà de plus de 150 chaînes gratuites qui se rémunèrent intégralement via de la publicité extrêmement ciblée.

Selon le journal économique, déjà 32 annonceurs dont Coca-Cola, L’Oréal ou encore Nokia ont rejoint le projet.

D’après les chiffres avancés par Joost Europe, environ 600.000 internautes bêta-testeurs visitent le site et utilisent le service.

En terme de perspective, l’équipe de Joost espère nouer de nouveaux liens avec d’autres chaînes françaises, des discussions sont en cours avec TF1. Le groupe ne s’arrête pas là, et fait part de sa volonté de lancer ses propres programmes en direct.

Pour la petite histoire, rappelons que ce mot, Joost n’a aucun sens, en danois comme en suédois, les deux langues maternelles de nos deux fanfarons.

Alors pourquoi ce choix? Selon un porte-parole de la société interrogé lors du lancement de Joost en janvier 2007 : “tout bonnement parce que cela sonne bien”. Et en matière d’instinct nos deux inventeurs de cyberconcept ne manquent pas de flair. Preuve en est le succès du logiciel de VoIP, Skype.

Selon tous les observateurs, Joost devrait être un formidable succès. Il répond à l’engouement des internautes pour les programmes à la demande et propose une plate-forme technologique simple et fiable : le peer-to-peer.

Les grands studios et chaînes de TV ne s’y sont pas trompés en multipliant les accords avec Joost, alléchés par les perspectives publicitaires qui devraient être très profitables.

Joost et ses petits concurrents va encore une fois donner un coup de vieux à la TV classique, linéaire et impersonnelle. Le grand basculement n’est pas pour demain mais il semble aujourd’hui certain qu’à terme, le modèle classique des chaînes de TV aura du mal à résister face au modèle de la TV en ligne et à la demande.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur