L’action Oracle cède du terrain, suite à l’annonce de résultats décevants

Régulations

Résultats en demi-teinte pour Oracle, qui rate de peu les prévisions des analystes. La faiblesse du dollar est mise en cause. Le cours de l’action chute dans les échanges après-Bourse.

Oracle vient de présenter les résultats de son dernier trimestre d’activité, lequel se terminait fin février 2014. Sur la période, la firme affiche un chiffre d’affaires de 9,3 milliards de dollars, en hausse de 4 %.

Le bénéfice net ne progresse que peu – +2 %, à 2,6 milliards de dollars en données publiées – voire pas du tout – inchangé, à 3,1 milliards de dollars en données corrigées. Le gain par action est correct (0,56 dollar GAAP, +8 % / 0,68 dollar non-GAAP, +5%), mais reste en dessous des attentes des analystes, qui tablaient sur 70 cents par action en données corrigées.

En conséquence, l’action Oracle perd actuellement 3,5 % dans les échanges après-Bourse, à 37,48 dollars, contre 38,84 dollars à la fermeture hier. Il est à noter que la chute a dépassé les 5 % au cours de la nuit.

Hardware et cloud en booster

La firme explique qu’elle doit ces résultats à la faiblesse croissante du dollar face aux autres monnaies. À taux de change inchangé, le gain par action aurait été augmenté de 2 cents, permettant ainsi d’atteindre le consensus de 0,70 dollar par action en données corrigées.

À taux de change constant, Oracle indique que les souscriptions à ses services cloud montent de 25 % sur un an, alors que les ventes de serveurs (comprenant les Exadata et les machines Sparc) explosent de plus de 30 %. Toutefois, une fois pris en compte la baisse du dollar, l’activité hardware ne prend que 8 %, avec un chiffre d’affaires de 725 millions de dollars.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La saga Oracle


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur