Pour gérer vos consentements :
Categories: Sécurité

L'administration britannique perd (encore) des données confidentielles…

L’incident est d’autant plus choquant que cette perte des données est due à une société privée, un sous-traitant, en charge du système pénitentiaire britannique, PA Consulting. Elle a informé les autorités de la perte d’une carte mémoire contenant des informations personnelles.

La carte mémoire ‘flash’ contenait des données relatives à 84.000 détenus incarcérés dans des prisons d’Angleterre et du Pays de Galles: nom, prénoms, date de naissances, date de sortie prévue… De quoi agacer les autorités car un autre fichier contenait les coordonnées d’environ 30.000 individus condamnés six fois ou plus – affirment les quotidiens The Independent et The Guardian.

Cet incident souligne une fois de plus des lacunes flagrantes en matière de sécurisation de fichiers personnels.

Ainsi, il a été confirmé que ces données n’étaient pas cryptées. Pour Aftab Afzal, responsable des ventes en Grande-Bretagne de SkyRecon, société spécialisé dans la sécurité, ce genre d’incident n’est pas surprenant :

« L’utilisation de plus en plus large de divers moyens de stockage des données,toujours plus puissants,allant des disque durs amovibles aux clés USB, a accru le risque de perdre des données. » Ce qui est révélé ici au Royaume-Uni (…)n’est que la partie émergée de l’iceberg; il existe de nombreux autres cas de perte ou de vol d’informations. Pour les éviter, nous collaborons à un programme de prévention de pertes des données (Data Loss Prevention) impliquant des instances administratives centrales et locales.

Force est de constater que nos amis d’outre-Manche accumulent les gaffes en la matière – à moins qu’ils ne soient plus transparents que les autres . En effet ce genre d’incident s’est produit de plusieurs fois ces dernières années. En novembre 2007, un collaborateur du gouvernement de Gordon Brown a égaré les informations confidentielles de plus de 25 millions d’enfants.

Précédemment, il y a eu le cas d’un ordinateur portable, contenant 17.000 numéros de sécurité sociale, ainsi que des informations stratégiques concernant les forces armées présentes en Irak, qui avait été retrouvées dans un train…

Concernant cette nouvelle perte de données, les détectives de Scotland Yard enquêtent déjà.

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

22 heures ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

22 heures ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

1 jour ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

1 jour ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

1 jour ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

2 jours ago