L’afflux de services stimule le marché des mobiles

Régulations

Une étude du cabinet GFK met en exergue la bonne santé du marché de la téléphonie mobile. Il annonce une année 2006 record

Pendus à leurs terminaux, les Français adorent la téléphonie mobile. Et le nombre de terminaux vendus va continuer de progresser en 2006 de + 12% pour un total de 20,1 millions de combinés vendus. Cette étude prend le contrepied d’autres analyses qui voyaient un ralentissement des ventes en début d’année: les trois premiers mois de 2006 ont été bons; les ventes ont augmenté de 10%. Dans le quotidien

Les Échos, le directeur de la clientèle télécoms de GFK, Marc Chemouil explique cette bonne tenue du marché par “la richesse de l’offre, près de 60 nouveaux modèles ont été lancés”. Cette multiplication des offres est une arme défensive des fabricants qui dominent le marché européen contre l’arrivée de nouveaux acteurs particulièrement agressifs comme le coréen Pantech (lire notre article). Dans son rapport, GFK insiste sur la progression très rapide des terminaux 3G. Selon le cabinet, les combinés UMTS devraient représenter 30% des ventes d’ici la fin de l’année. L’augmentation des débits et l’arrivée de nouveaux usages expliquent cet essor. Les téléphones permettant de jouer de la musique profitent aussi de cet effet de mode: ils représentent 40% des mobiles vendus au cours des trois premiers mois de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur