L’Afnic fait le point sur l’évolution du nommage

Régulations

L’association française pour le nommage Internet en coopération, l’Afnic
dresse le bilan de l’ouverture du.fr aux particuliers et s’intéresse également à
ce qui se fait à l’étranger

Depuis le mois de juin 2006, tous les internautes français qui le souhaitent peuvent s’offrir un nom de domaine en .fr (ndlr : en moyenne cela va coûter 10 euros par an). L’association a baissé ses tarifs de gros de 30% en 2006, ce qui n’est pas le cas de Verisign qui prévoit au contraire d’augmenter ses prix.

Les Français s’approprient de plus en plus la toile, et détenir son .fr est devenu important pour eux. Un sondage réalisé en mars auprès de 800 lecteurs du journal gratuit 20 minutes avait d’ailleurs mis en exergue ce désir. En effet, 53% des sondés déclaraient privilégier les noms de domaine en .fr.

Dans 86% des cas, cette extension incarne la langue et la culture française, l’appartenance à la communauté nationale dans 39% des cas et la proximité dans 26% des cas.

Enfin, 7% des personnes interrogées comptaient enregistrer leur site web en .fr, 55% utiliser le .fr pour leur courrier électronique et 39% pour leur blog.

Évolution du Nommage

Il existe 120 millions de noms de domaines dans le monde. La croissance a été particulièrement forte en 2006 (+36%) selon les chiffres de l’Icann.

L’Afnic souligne d’ailleurs que si le .com a toujours la cote, le .fr s’est très bien comporté avec un taux de croissance de 66%.

Près de 800.000 noms de domaine en.fr et .re (Réunion) sont gérés par l ‘Afnic au printemps 2007, autant dire que le million est proche et que cet objectif devrait être atteint dés la fin de cette année. Le budget de l’association est de 5,5 millions d’euros en 2006.

A l’heure actuelle l’Afnic totalise 30.000 créations de noms de domaines en .fr par mois et elle est en ligne avec ses objectifs de croissance. (ndlr : particuliers et entreprises).

Enfin, le .eu connaît également un joli succès avec déjà 2,6 millions d’adresses déposées. Et pour l’anecdote, le nom Hotels.eu a été racheté pour la coquette somme de 250.000 euros.

57% des extensions génériques ne sont pas reliées à un territoire (.info, .org, .biz). Mais les extensions portant le nom du pays sont très populaires, par exemple les Norvégiens utilisent dans 95% des cas les sites en .no.

2007 devrait également être marqué par l’émergence de nouvelles extensions par exemple le .asia (ndlr pour les pays d’Asie) dont la période de “Sunrise” devrait se tenir au mois de septembre 2007, enfin le .Tel devrait également faire son apparition ainsi que le .post pour l’UPU (Union Postale Universelle).

Le nom de domaine est en quête de sens, du coup la prochaine grande évolution sera sans doute les noms de domaines en caractère naturel ou IDN. Concrètement, le nom pourra dans bientôt contenir les caractères et les accents spécifiques aux différentes langues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur