L’agence bancaire a de beaux jours devant elle

Cloud

La cyber banque ? Un jour, peut-être?

Les Français tiennent au contact direct avec leur banquier, plus que les autres Européens. C’est ce que confirme le sondage mené par GMI, global market inside, auprès de 18.000 consommateurs dispersés dans 18 pays. Ainsi, les trois quarts des Français estiment qu’une relation privilégiée avec le banquier représente un critère primordial dans le choix d’un établissement. Plus encore, la moitié de ces clients se déclare prêt à quitter sa banque pour une autre, qui offre un meilleur relationnel. Une attitude que sont loin de partager la majorité des Hollandais, des Russes ou encore des Australiens. 69% de ces derniers, en particulier, sont disposés à changer pour de meilleures conditions financières.

Cyber futur lointain Côté usages, alors que la majorité des Européens effectuent leurs opérations bancaires en ligne, les Français préfèrent, eux, se rendre au guichet de leur banque. Néanmoins, ils ne se déclarent nullement hostiles aux services en ligne ou par téléphone : ils estiment que cela contribue à améliorer la qualité globale du service. Cela dit, la majorité d’entre eux renâcle à l’idée d’une banque exclusivement cyber.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur