L’Agence de l’innovation labelise deux nouveaux projets

Régulations

L’AII pour Agence de l’innovation industrielle continue de distribuer ses enveloppes

Et deux de plus, qui font sept… L’AII vient de trancher. Au programme un projet sur les substrats dans la microélectronique et un autre portant sur le projet porté par PSA Peugeot Citroën sur une voiture hybride diesel-électrique.

Le premier projet, Nanosmart Center, emmené par le groupe Soitec porte sur les techniques d’ingénierie des substrats pour la micro, et selon Les Échos” va profiter d’un financement de 80 millions d’euros ( 52 en subventions 28 en avance remboursable) pour un projet d’un coût total de 120 millions.

Concernant le projet particulièrement ambitieux de voiture hybride qui est de 270 millions d’euros, l’enveloppe annoncée par l’AII est de 100 millions (55 en subventions, et 45 en avance remboursable).

Si tout semble pour le moment fonctionner il faut tout de même encore attendre prés d’un an, pour obtenir le feu vert de Bruxelles et donc définitivement se frotter les mains devant ses deux dossiers qui promettent d’être juteux.

Reste que l’espoir d’une décision rapide persiste et celle-ci est même fortement souhaitée par plusieurs membres du conseil de surveillance de l’Agence. Interrogé par le journal économique, Robert Havas le directeur de l’AII a précisé “nous avons été rapides dans le choix des dossiers, nous espérons que Bruxelles en fera autant.”

À noter également que du côté allemand l’on a annoncé que la somme de 100 millions d’euros avait été débloquée pour le projet de moteur de recherche européen Quaero, cher au président Chirac.

Cinq projets obtiennent le label de l’AII

BioHub, la valorisation des ressources agricoles par les biotechnologies, présenté par Roquette Fréres, pour un effort total de R&D de 98 millions d’euros.

Homes, “le bâtiment économe” en énergie, présenté par Schneider Electric pour l’effort total de R&D de 88 millions d’euros.

Neoval, le système de transport modulaire automatique sur pneus, présenté par Siemens pour un effort total de R&D de 62 millions d’euros.

Quaero, la recherche et la reconnaissance de contenus numériques, présenté par Thomson pour un effort total de R&D de 250 millions d’euros.

TVMSL (Télévision mobile sans limite) présenté par Alcatel pour un effort total de 98 millions d’euros.

Ces programmes, de recherche et de développement représentent un montant global de 596 millions d’euros, et bénéficient d’un soutien de l’agence de 236 millions d’euros, répartis entre subventions et avances remboursables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur