Laisser son ordinateur en veille coûte 130 euros par an en électricité

Cloud

Quand 11 % de l’électricité produite en Europe sert à faire briller de petites ampoules rouges…

Les centrales nucléaires tournent à plein régime pour affronter la rigueur de l’hiver, nous répètent tous les matins les spots radio d’EFD. Et pour quoi faire? En partie, pour permettre à nos ordinateurs, super écrans plats et autres consoles de jeux de… ronronner dans leur coin. Au total, 11% de l’électricité produite chaque année en Europe sert à alimenter des appareils restés en mode veille. C’est le résultat de l’étude menée par des chercheurs de l’université italienne, il Politecnico dans le cadre du projet européen Selina, et rapportée par lejournal Il Fatto Quotidiano, le 6 janvier.

Consoles de jeux énergivores

Les fabricants sont en cause : aujourd’hui relève l’étude, le tiers des appareils électriques sur le marché ne respecte pas les normes en matière de consommation en mode veille ou éteints. Depuis le premier janvier 2010, celle ci est plafonnée à 2 watt, pour les appareils en mode veille, suite à une directive européenne de 2005. Au top des produits les moins vertueux figurent photocopieuses et imprimantes laser, consoles de jeux, ou encore routeurs Internet.

130 euros par an pour rien

De leur coté, les citoyens qui laissent leurs appareils systématiquement en veille, semblent peu sensibles à l’impact environnemental de leurs gestes. Les consommateurs seront peut être sensibles au chiffre suivant : laisser leur ordinateur en mode veille 24h/24 leur coute 130 euros par an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur