L’Allemagne prend position contre Internet Explorer

Sécurité

L’Office fédéral allemand pour la sécurité de l’information et la fédération des associations de consommateurs invitent les internautes à abandonner Internet Explorer au profit de Mozilla ou d’Opera

Dans une interview au

Berliner Zeitung, le porte-parole de l’Office fédéral allemand pour la sécurité de l’information (BSI), organisme d’état chargé de fournir au gouvernement allemand des services de sécurité, a pris clairement position contre le navigateur de Microsoft. Partant du constat qu’Internet Explorer est prédisposé aux risques, attirant trop de virus et vers, BSI appelle les internautes allemands à adopter des navigateurs alternatifs, comme Mozilla ou Opera. Et l’office n’est pas le seul à tenir ce discours? La Vzbv, fédération allemande des organisations de consommateurs qui regroupe 38 associations, appelle elle aussi les consommateurs à abandonner Internet Explorer. Surtout depuis que l’Allemagne est devenue une nouvelle cible du phishing et que les internautes allemands sont invités à déposer leurs coordonnées bancaires sur des sites web illégaux. Microsoft a réagi en indiquant qu’Internet Explorer n’est pas moins protégé que ses concurrents, et que l’éditeur propose un patch dès qu’une faille est découverte. Pas forcément rassurant !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur