L’Allemagne s'inquiète de la suppression d’applications coquines sur l'iPhone

Sécurité

La presse allemande refuse les mesures prises par Apple sur son AppStore -portail de l’iPhone – visant à supprimer certaines applications. Pourquoi la firme fait-elle  la chasse aux images érotiques?

A en croire Lemonde.fr, les journaux allemands s’alarment de la volonté d’Apple de bannir 5.000 applications jugées érotiques de l’AppStore. Bien que la firme ait clairement expliqué qu’il s’agissait d’éviter de dégrader l’image de la femme ou préserver les plus jeunes, les arguments peinent à convaincre.

La presse allemande invoque la liberté de la presse pour tenter d’expliquer que la suppression d’images coquines par Apple n’est pas une bonne mesure. En effet, Apple avait annoncé via un porte-parole qu’ «à chaque fois qu’Apple reçoit des plaintes de clients sur un contenu contestable, nous les examinons. Si nous estimons que ces applications présentent des contenus qui ne sont pas décents, nous les supprimons et demandons au programmeur de procéder aux changements requis pour pouvoir être distribués par Apple ». Des organisations féministes auraient alors protesté contre la présence d’applications jugées dégradantes sur l’iPhone.

Pour le groupe Axel Springer, éditeur du tabloïd aux pin-ups Bild, il s’agit là d’un développement « inquiétant» puisqu’Apple a décidé d’interdire des applications sans justification ni accord préalable.

Si la sortie de l’éditeur peut faire sourire, elle montre aussi le problème qui risque de survenir entre applications « érotiques » et d’autres applications similaires issues de médias à grande visibilité, tels Playboy, Sports Illustrate ou Bild. Si ces dernières ne sont paradoxalement pas concernées par le ménage de printemps d’Apple, elles pourraient l’être à terme.

Toujours est-il que même si la mesure d’Apple s’avère étrange, le débat est bel et bien là. Un commentaire posté sur notre site résumait ainsi la situation : « Plus une chose est cachée, plus elle est une aubaine pour les criminels, plus elle cause de crimes et de souffrance ! Alors liberté ou puritanisme ? Conscience ou refoulement ? Libertinage ou prostitution ? » Papiers, stylos, vous avez deux heures.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur