L’alliance ISMA crée un standard pour protéger les flux média

Réseaux

L’Internet Streaming Media Alliance publie sa première spécification pour sécuriser le ‘streaming rich media’ sur Internet

ISMA Encryption and Authentification Specification 1.0 fournit les spécification d’une structure de protection des flux média par internet (

streaming rich media sur protocole IP) et prescrit des règles d’interopérabilité entre les standards reconnus des encodeurs, des serveurs de ‘streaming‘ et des lecteurs ‘players‘. La publication d’une spécification de l’Internet Streaming Media Alliance, organisation à but non lucratif, est importante car elle réunit les acteurs majeurs du marché du streaming rich media sur le protocole internet (IP), parmi lesquels on notera la présence d’AOL, Apple, Cisco, France Télécom, Hitachi, IBM, Matsushita, NEC, Network Appliance, Philips, Sony, Sun ou Thomson, ainsi que plusieurs universités américaines. La version 1.0 de la spécification est indépendante des supports, ordinateurs de bureau ou portables, ordinateurs de poche et assistants, appareils mobiles, Tablet PC, ‘set-top box‘ ou serveurs médias. Par exemple, la spécification peut être utilisée à la fois sur les fichiers MPEG-2 et les codecs H.264. “Le résultat est une plus grande flexibilité et interopérabilité pour les développeurs de contenu, les gestionnaires et fournisseurs de contenu et de services, et les autres agents qui couvrent le spectre de la création et de la diffusion de médias numériques” a déclaré le groupe ISMA.Quant au cryptage des données, il est à la norme AES 128 bits, mais peut évoluer vers des solutions de cryptage plus performantes. La spécification ISMA Encryption and Authentification Specification 1.0 peut être téléchargée ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur