Lancement d'un clavier avec lecteur ‘sans contact’

Régulations

Cherry, un fabricant allemand lance un périphérique de saisie équipé d’un lecteur sans contact

Cherry, un fabricant dont le siège se trouve en Allemagne, lance sur le marché un clavier RFID. Le périphérique de saisie innovant a un but clair: élever d’un cran la sécurité du poste de travail.

Equipé d’un lecteur de carte sans contact, l’équipement permet la vérification ou le cas échéant, le filtrage de la consultation des données d’un poste. Différents usages peuvent être appliqués, de la sécurité à la vérification de la présence dans les locaux.

L’optimisation de la sécurité serait importante. Le clavier pourrait venir en renfort du code utilisateur propre au PC.

Cherry s’est allié la présence d’un partenaire, l’éditeur de logiciel Islog. L’éditeur développe des solutions d’indentification sans contact basée sur l’utilisation d’une carte.

Applicable dans l’univers de l’entreprise (en particulier les PME ou grands comptes habitués à manipuler des données sensibles), le périphérique RFID peut faire l’objet d’un usage intéressant aussi bien en milieu scolaire qu’en milieu hospitalier. Les soignants munis de badges seraient de fait, les seuls habilités à avoir accès aux données personnelles des patients. La solution permettrait également de niveler les accès.

Equipé d’un lecteur de carte CardMan 5121, le périphérique est relié à l’unité centrale par le biais d’une connexion USB 2.0. Subordonné à aucun type de carte, le lecteur est compatible aux cartes développées aussi bien par Philips, Texas Instrument que ST Microelectonics.

La clavier fonctionne sous Windows (98, 2000, XP) ainsi que sous Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur