L’anti Blaster de Microsoft s’appelle Linux !

Sécurité

La solution radicale de Microsoft pour vaincre Blaster : changer la DNS des requêtes sur Microsoft.com vers des serveurs Akamai, donc vers Linux?

Comment, lorsque l’on s’appelle Microsoft, contrecarrer le ver Blaster lorsque ce dernier cible exclusivement les services de Microsoft ?

Microsoft s’est vu dans l’obligation de dérouter les requêtes qui pointent vers ses serveurs équipés de ses propres solutions réseaux. Le visiteurs des sites de Microsoft ont donc été déroutés par un changement des DNS vers des serveurs Akamai. Cette solution radicale s’imposait, car comme nous l’évoquions dans un précédant article, les serveurs Akamai fonctionnent exclusivement sous Linux, ce qui les met à l’abri des attaques virales qui visent Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur