L’antivirus avast! 7.0 joue la carte du cloud

CloudPoste de travailSécurité

La septième déclinaison majeure de la solution avast! intègre la dimension du cloud pour systématiser la diffusion des signatures de virus et augmenter la fréquence des mises à jour.

L’éditeur Avast Software met à jour son antivirus éponyme et lui adjoint, en mouture 7.0, les bénéfices d’une infrastructure cloud dont dépendront désormais pour partie les mises à jour et les définitions de menaces.

Jusqu’alors, l’utilisateur était tenu d’ouvrir en local une instance de l’application pour détecter les éventuelles mises à niveau applicables moyennant un téléchargement préalable. D’un tel rythme de croisière résultait une base de données renouvelée tout au plus deux à trois fois par jour. L’arrivée d’une architecture d’hébergement à distance, porte la fréquence du processus à une vingtaine d’opérations quotidiennes, en toute transparence pour l’usager.

Ainsi, à mesure qu’il détecte de nouvelles signatures de virus, Avast Software les déploie quasi instantanément, en complément aux mises à jour traditionnelles, sous la forme d’un flux continu adressé à raison de deux millions de clients par serveur. « Une fois que nous avons décidé de publier une mise à jour, nous pouvons en informer l’ensemble de nos utilisateurs en quelques minutes », déclare à cet égard le directeur technique de l’éditeur, Ondrej Vlcek. L’intéressé évoque par ailleurs les bienfaits de cette alliance dont l’hétérogénéité apparente est en théorie garante d’une efficacité double.

Avast étend sa sphère d’influence

Son champ d’action récemment élargi à la plate-forme mobile Google Android, l’antivirus gratuit rencontre un franc succès dans sa chasse aux malwares. Véritable couteau suisse de la sécurité nomade, l’application a enregistré, depuis son lancement, un million de téléchargements en une quinzaine de jours. Ce succès s’explique, outre le contrôle des adresses URL en fonction de leur réputation, par l’implémentation d’outils salvateurs en cas de perte ou de vol : accès à distance par SMS, appels délocalisés, suivi par GPS… Une première alors que l’expertise d’Avast Software se basait auparavant sur le seul monde du PC.

Crédit photo : Avast Software


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur