Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudOperateurs

Larevolutiondumobile.com coupe l’herbe mobile sous le pied de Free

Qui gère « Larevolutiondumobile.com » ? Le site Web à l’origine mystérieuse affiche une accroche intrigante : « Le mobile trop cher en France, cela suffit », rapporte ITespresso.fr L’agitation est alimenté sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) depuis un mois. Et ça marche. Il est même proposé un jeu-concours pour gagner un abonnement mobile pour une durée de 12 mois.

Cette nouvelle initiative dans la téléphonie mobile sera officiellement dévoilée le 11 mai. Un nouvel indice a été donné dimanche sur l page Facebook : « La révolution du mobile, c’est du mobile illimité à moins de 40 euros par mois ! » Nul doute que l’opérateur en question construit son offre sur la base des nouveaux coûts de terminaison d’appel instaurés par l’Arcep jusqu’en 2013.

Par réflexe, qui dit « révolution » dit Free (en référence à la Freebox Revolution »). Le groupe télécoms de Xavier Niel se déclare prêt à bousculer le marché de la téléphonie mobile en 2012 avec Free Mobile et un forfait à moins de 50 euros. Mais l’opération « Larevolutiondumobile.com » ne provient pas du FAI. Elle lui déplaît même car la communication lui semble un peu trop proche par rapport à la sienne. A tel point qu’Yves Coursin, avocat du groupe Iliad-Free (et sa branche Free Mobile), a lancé « un aimable avertissement » aux promoteurs mystérieux de « Larevolutiondumobile.com ».

Dans une lettre envoyée par e-mail datée du 5 mai (PDF ici), il met l’accent « sur le problème que pourrait poser votre communication et toutes réserves sur les préjudices de toute nature qui pourraient en découler ». Ambiance.

Autre acteur télécoms soupçonné de se cacher derrière ce buzz : Numericable. Mais le câblo-opérateur a apporté un démenti catégorique au cours du week-end. « Le groupe Numéricable dément catégoriquement et officiellement lancer un forfait mobile illimité à 49 euros. » Retour à la case départ. Cependant, Numéricâble peut jouer sur les mots et faire une offre à un autre tarif que 49 euros (puisque l’on parle d’un forfait autour de 40 euros). Cependant, suite à nos appels, l’entreprise s’est contentée de déclarer qu’elle n’avait pas annoncé, ce jour, de conférence de presse pour le 11 mai prochain.

Les rumeurs vont bon train en conséquence. Certains continuent de pointer du doigt Numéricâble derrière ce mystérieur opérateurs. D’autres avancent une mise en scène orchestrée par Free en personne. Les derniers font le rapprochement entre le rouge de l’invitation et celui du logo de SFR…  Bref, le mystérieux acteur derrière Larevolutiondumobile.com reste… mystérieux.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago