Laurent Pontégnier (ATN+) : « Lancé depuis quelques semaines, Transition Numérique Plus connait un vrai succès »

Régulations

Laurent Pontégnier précise le rôle de la toute jeune Association Transition Numérique Plus (ATN+), partenaire du programme gouvernemental technologique à l’attention des TPE-PME.

L’Association Transition Numérique Plus (ATN+) est partenaire du programme gouvernemental Transition Numérique officiellement lancé en novembre 2012. Dans ce cadre, ATN+ s’est donné pour mission d’alimenter en contenus des centaines de conseillers chargés d’accompagner des TPE-PME dans leur mutation technologique.

Nommé délégué général d’ATN+ par les industriels et organisations institutionnelles constituant le bureau de l’association, Laurent Pontégnier détaille dans cet entretien les spécificités de la structure lancée en janvier 2013.

Silicon.fr – Quels sont les rôles et statuts de l’Association Transition Numérique Plus (ATN+) ?

Laurent Pontégnier – L’un des grands chantiers de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique, est d’aider les TPE et PME du pays à passer au numérique. Dans ce domaine, la France pointait péniblement en 2010 à la 10e place de l’Union européenne et à la 20e au niveau mondial.

L’Association Transition Numérique Plus (ATN+) a pour mission d’alimenter les conseillers au numérique constituant les forces vives du programme gouvernemental Transition Numérique en informations, formations, documentations, etc., pour qu’ils puissent, sur le terrain, mieux répondre aux demandes des entreprises.

ATN+ regroupe des industriels de l’informatique (éditeurs de logiciels, constructeurs, sociétés de services, consultants…) proposant des produits ou services aux TPE-PME, et des institutionnels (réseaux consulaires, syndicats professionnels, associations sectorielles…) apportant leur connaissance de l’écosystème TIC français.

ATN+ est une association de type loi de 1901, son bureau est composé de : Solocal Group [NDLR : anciennement PagesJaunes Groupe], Microsoft France, l’APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat) et le SFIB (Syndicat de l’industrie des technologies de l’information).

De quels moyens humains et matériels dispose l’Association pour mener à bien ses missions ?

L’Association compte deux permanents : un délégué général et un assistant. Elle utilise les ressources matérielles et humaines mises à disposition par ses membres (ATN+ est hébergée par l’APCMA). Et nos adhérents, dans leur ensemble, mobilisent leurs ressources (réseaux, notoriété…) pour le succès de l’Association.

Combien de membres industriels et institutionnels compte ATN+ ?

Lancé depuis quelques semaines, ATN+ connait un vrai succès : des éditeurs, constructeurs et sociétés de conseil de toutes tailles nous ont déjà rejoints pour nous accompagner et accélérer le projet ambitieux de faire progresser rapidement le numérique dans les entreprises françaises.

Quant aux adhérents institutionnels, ils nous apportent une légitimité dans les réseaux politiques et consulaires.

Voici la liste des membres à jour au 1er février 2013 : Microsoft, Google, Orange, Intel, Solocal, Ciel, EBP, La Poste, Wooxo, Oodrive, Publicis, Schneider, Fotolia et Trust2Cloud, du côté des industriels. APCMA, CCI France, CDC, SFIB, CINOV-IT, OSEO, FCGA, MEDEF et CEFAC, du côté des institutionnels.

Le montant de l’adhésion annuelle est de 500 euros pour les institutionnels et, pour les entreprises, varie en fonction de leur ancienneté : 500 euros pour une activité de moins de 3 ans, 1500 euros entre 3 et 6 ans et 3000 euros au-delà.

ATN+ remplace-t-elle l’ADEN, organisation chargée au printemps 2012 de piloter le comité de partenaires privés du programme Transition Numérique ?

L’ADEN (Association pour le développement de l’économie numérique en France) a participé aux travaux préparatoires du programme Transition Numérique jusqu’à son lancement, puis elle est totalement sortie du dispositif [NDLR : l’ADEN a tenu sa dernière assemblée générale en décembre 2012].

Désormais, ATN+ est le seul véhicule pour les industriels et institutionnels souhaitant s’associer au programme. De nombreuses entreprises et organisations membres de l’ADEN ont donc naturellement rejoint ATN+.

En photo : Laurent Pontégnier (crédit © Alexandre Nestora)


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous le monde des stations de travail ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur