L’Australie ne veut plus de PC zombis sur son réseau

Sécurité

En Australie, l’autorité de la communication et des médias (ACMA) lance un programme de trois mois pour bouter les PC Zombis hors de son réseau Internet. Une initiative qui va servir d’exemple à l’ensemble des FAI

Cette chasse aux ectoplasmes qui polluent dans l’ombre le réseau en répandant des spams et des virus s’intitule sobrement

“The Australian Internet Security Initiative”. Cette opération, digne du film “Ghostbusters”, a été officiellement lancée hier par la Ministre de la Communication, des technologies de l’information et des arts, Helen Coonan. Les PC Zombis sont des ordinateurs qui ont été infectés par des virus ou par une intrusion similaire. Dés lors qu’ils sont contaminés, ces PC peuvent être utilisés comme relais pour commettre des cybercrimes depuis n’importe quel endroit de la planète sans que le propriétaire de la machine “zombi” ne s’en rende compte. De plus, les propriétaires de ces ordinateurs peuvent avoir à payer pour une bande passante qu’ils n’ont pas utilisée. L’objectif de ce programme est simple. L’ACMA va repérer les ordinateurs responsables de la propagation des virus, des spams et des autres menaces de la Toile. Ensuite, l’autorité va prendre contact avec l’utilisateur du dit PC zombi pour l’aider à résoudre le problème. Par contre, si ce dernier ne fait rien, le FAI pourra le déconnecter jusqu’à ce que le problème soit résolu. Une méthode efficace, mais pas forcément des plus agréables pour l’usager qui se retrouve une fois encore en position de victime. L’ACMA va tenter d’identifier les adresses IP des PC zombis qui infectent le web du pays des wallabies. Une fois la liste des adresses dressée cette dernière sera distribuée aux cinq fournisseurs d’accès locaux (Telstra Bigpond, OptusNet, Westnet, Pacific Internet West, Australian Networks). “Il y a des millions de PC Zombis” affirme Lyn Maddock, une responsable de l’ACMA. Rappelons que selon les spécialistes de la sécurité environ “60% des courriers non sollicités sont relayés par des PC zombis.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur