LCD: Sanyo jette l’éponge

Cloud

Le marché est juteux mais la concurrence fait rage et les prix baissent

Le marché mondial des écrans plats a le vent en poupe. Mais tous les fabricants ne sont pas logés à la même enseigne. Si les leaders (LG, Samsung, Sharp) n’ont pas trop de soucis à se faire, pour les autres, le challenge est beaucoup plus difficile, notamment dans un contexte de baisse généralisée des prix.

Ainsi, le japonais Sanyo, déjà en difficulté, annonce qu’il banadonne son activité de fabrication d’écrans à cristaux liquides. N’arrivant pas à tenir ses objectifs, le groupe va céder les 45% du capital qu’il détient dans une coentreprise déficitaire à son partenaire Seiko Epson. Sanyo n’a fourni aucune précision sur les termes de la transaction.

Sur le trimestre d’avril à juin, la coentreprise a représenté 10% des parts de marché pour les écrans LCD de petite et moyenne taille, utilisés pour les portables et appareils photos numériques, ce qui en fait le troisième fabricant mondial pour ce type de produits. Mais visiblement, cela ne suffit pas.

Selon Display Search, les ventes mondiales de téléviseurs à cristaux liquides au 3e trimestre ont doublé par rapport à la même période en 2005 pour atteindre le chiffre record de 10,8 millions d’unités.

Malgré les baisses de prix, le chiffre global du secteur est également record avec 11,9 milliards de dollars, soit une hausse de 84%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur