Le ‘118 218’ porte plainte pour diffamation

Régulations

Une rumeur selon laquelle le FAI Free surfacturerait les appels émis vers le service de renseignements téléphoniques 118 218 continue de se propager sur la Toile par l’envoi massif de courriels

Le “118 218” est actuellement la cible d’une campagne de dénigrement. Dans un communiqué le groupe indique :

“Confronté à la propagation d’une rumeur qui aboutit à induire les consommateurs en erreur et à lui porter ainsi gravement préjudice à un moment clé de l’ouverture du marché des renseignements téléphoniques, ‘118 218’ a décidé d’informer les médias pour mettre un terme à cette désinformation.” Le courrier électronique qui s’échange depuis janvier entre les abonnés à la Freebox explique que: “Beaucoup d’entre nous sommes passés sur des solutions Internet incluant la téléphonie gratuite (sauf les numéros de portable et les numéros spéciaux comme le 118 218 par exemple). Seulement, voilà, quand vous appelez d’un fixe gratuit le 118 218 pour avoir un numéro de téléphone, ceux-ci (ndlr : les opérateurs du 118 218) vous proposent la mise en relation ‘gratuite’ avec votre correspondant. Vous payez donc l’appel au 118 218, mais pas la mise en relation. Sauf que le temps passé en communication après la mise en relation est facturé au prix de l’appel au 118 218 par votre opérateur internet.” Cette rumeur ou “hoax”, vise à faire passer pour une escroquerie du ‘118 218’ une erreur technique de facturation commise par Free à l’encontre de certains de ses abonnés pour les appels effectués vers le service de renseignements téléphoniques, erreur qui a été corrigée depuis la fin décembre 2005. Pourtant, sa diffusion se poursuit et s’amplifie aujourd’hui alors même : – que Free a reconnu publiquement son erreur et décidé d’indemniser les clients concernés ; – que le message de Free a été largement diffusé sur les différents sites qui avaient relayé la rumeur ; – et que cette rumeur a fait l’objet d’une mise en garde très claire sur le site officiel de Free, qui est l’un des principaux supports d’information des consommateurs. Ainsi on peut lire qu’il s’agit bien d’un bug : “Une erreur technique de facturation s’est produite dans nos services entre le 2 novembre et le 31 décembre 2005. Elle se traduit par une surfacturation des appels passés vers le 118 218 pendant cette période. Cette erreur a été corrigée pour le cycle de facturation qui a débuté le 1er janvier de cette année.” Free s’est engagé à “rembourser la totalité du coût des appels émis vers le 118 218 par virement bancaire dans un délai de 8 semaines.” De son coté, “118 218 Le Numéro” a également décidé de porter plainte pour diffamation pour mettre fin à des agissements malveillants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur