Pour gérer vos consentements :

Le Bash de Linux et un Cortana multidevice au menu de Windows 10

Une nouvelle version de test de Windows 10 est maintenant accessible pour les adhérents au programme Windows Insider, Windows 10 Insider Preview Build 14316.

La principale nouveauté de cette mouture est l’arrivée de Bash, le célèbre interpréteur en ligne de commande issu du monde Linux. Il ne s’agit pas ici d’un simple portage de Bash sous Windows, mais de la partie émergée d’un plus large module (présenté lors de la conférence Build) : une mouture de l’OS Ubuntu fonctionnant au sein du « Windows Subsystem for Linux » (WSL), qu’il conviendra d’activer dans les fonctionnalités de Windows dédiées aux développeurs (Paramètres > Mise à jour et sécurité > Pour les développeurs).

À noter également, Bash s’installe depuis le Windows Store. Bref, l’arrivée de cet outil cache trois informations importantes : la compatibilité de Windows 10 avec Linux ; une image utilisateur d’Ubuntu dédiée à Windows 10 ; la diffusion d’applicatifs Linux au travers du Windows Store. De nombreux outils en ligne de commande en version Linux seront accessibles depuis cet environnement, indique Microsoft.

Cortana et Edge

D’autres avancées sont proposées dans cette Build 14316. Cortana propose ainsi des fonctionnalités cross-devices. Il lui sera par exemple possible de signaler à l’utilisateur d’un PC que la batterie de son smartphone est déchargée. Et il n’est pas nécessaire de disposer d’un téléphone Windows, cette possibilité étant également accessible depuis un smartphone Android où Cortana est installé. D’autres fonctions permettront d’aider à géolocaliser son smartphone, à partager des cartes de navigation, etc.

Enfin, la navigateur web Edge a droit aussi à des mises à jour, avec l’arrivée de nouvelles extensions et la mise en ligne d’un outil permettant de signaler les problèmes rencontrés dans le cadre de son utilisation.

À lire aussi :
Hello Cortana Bots ! le futur de Windows selon Microsoft
Chine : Microsoft confectionne un Windows 10 très GovtOS
Microsoft étend (un peu) le support de Windows 7 sur les puces Intel Skylake

Crédit photo : © Stanislaw Mikulski – Shutterstock

Recent Posts

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésentent les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

15 heures ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

15 heures ago

Performance applicative : pas d’analyse sans observabilité ?

Cette année, le Magic Quadrant de l'APM (gestion de la performance applicative) englobe officiellement l'observabilité.…

18 heures ago

Cloud : comment protéger l’Europe de lois à portée extraterritoriale

Arbitrons en faveur d'un niveau élevé de sécurité dans le cadre du schéma européen de…

20 heures ago

JavaScript change de licence : un alignement sur le W3C

Fraîchement adopté, la spécification ECMAScript 2022 adopte une licence plus permissive qui l'aligne sur celle…

23 heures ago

Ecrans PC : l’accalmie avant la tempête ?

La demande des entreprises stabilise les ventes mondiales d'écrans pour PC. Mais la fin d’un…

2 jours ago