Pour gérer vos consentements :

Le Bash de Linux et un Cortana multidevice au menu de Windows 10

Une nouvelle version de test de Windows 10 est maintenant accessible pour les adhérents au programme Windows Insider, Windows 10 Insider Preview Build 14316.

La principale nouveauté de cette mouture est l’arrivée de Bash, le célèbre interpréteur en ligne de commande issu du monde Linux. Il ne s’agit pas ici d’un simple portage de Bash sous Windows, mais de la partie émergée d’un plus large module (présenté lors de la conférence Build) : une mouture de l’OS Ubuntu fonctionnant au sein du « Windows Subsystem for Linux » (WSL), qu’il conviendra d’activer dans les fonctionnalités de Windows dédiées aux développeurs (Paramètres > Mise à jour et sécurité > Pour les développeurs).

À noter également, Bash s’installe depuis le Windows Store. Bref, l’arrivée de cet outil cache trois informations importantes : la compatibilité de Windows 10 avec Linux ; une image utilisateur d’Ubuntu dédiée à Windows 10 ; la diffusion d’applicatifs Linux au travers du Windows Store. De nombreux outils en ligne de commande en version Linux seront accessibles depuis cet environnement, indique Microsoft.

Cortana et Edge

D’autres avancées sont proposées dans cette Build 14316. Cortana propose ainsi des fonctionnalités cross-devices. Il lui sera par exemple possible de signaler à l’utilisateur d’un PC que la batterie de son smartphone est déchargée. Et il n’est pas nécessaire de disposer d’un téléphone Windows, cette possibilité étant également accessible depuis un smartphone Android où Cortana est installé. D’autres fonctions permettront d’aider à géolocaliser son smartphone, à partager des cartes de navigation, etc.

Enfin, la navigateur web Edge a droit aussi à des mises à jour, avec l’arrivée de nouvelles extensions et la mise en ligne d’un outil permettant de signaler les problèmes rencontrés dans le cadre de son utilisation.

À lire aussi :
Hello Cortana Bots ! le futur de Windows selon Microsoft
Chine : Microsoft confectionne un Windows 10 très GovtOS
Microsoft étend (un peu) le support de Windows 7 sur les puces Intel Skylake

Crédit photo : © Stanislaw Mikulski – Shutterstock

Recent Posts

OpenAI cherche des alternatives à Nvidia

Le Financial Times rapporte qu'OpenAI était en pourparlers avec des concepteurs de semi-conducteurs, dont Broadcom,…

5 heures ago

Cybersécurité : Innov8Learn propose des formations sur mesure aux TPE/PME

En première ligne pour subir les cyberattaques, les TPE/PME sont aussi les moins bien formées…

6 heures ago

Des grands projets aux enjeux d’avenir, une Dinum en manque de légitimité

La Cour des comptes estime que la Dinum doit construire sa légitimité, autant au vu…

1 jour ago

Beta.gouv, miroir des « résultats contrastés » de la Dinum

La Cour des comptes pointe les « résultats contrastés » de la Dinum sur son…

1 jour ago

Entre explications et remèdes, Crowdstrike en gestion de crise

Au cours du week-end, Crowdstrike a structuré une réponse face à l'incident majeur qu'a causé…

1 jour ago

Windows et Azure sont tombés : Crowdstrike à la source d’une panne informatique mondiale

Une mise à jour de l'EDR Crowdstrike Falcon a planté une multitude de serveurs et…

4 jours ago