Le BlackBerry Torch coûte 183 dollars à produire

Réseaux

Plus de 171 dollars de composants pour un coût de fabrication de 12 dollars, selon iSuppli.

Faute de commercialisation effective, on ignore combien le BlackBerry Torch récemment présenté sera vendu. Mais on sait déjà combien il coûte à fabriquer: 171,05 dollars, selon le cabinet d’analyse iSuppli qui limite son évaluation sur la base du coût des composants.

Nombre d’entre eux sont hérités des précédents modèles. La puce de radio fréquence et l’alimentation électrique sont équivalentes à celles du Bold 9700, signale iSuppli. Les spécifications et tailles du Torch se rapprochent de celles du Storm2 9550, tout comme l’accéléromètre fourni par Analog Devices. D’autres composants, comme la puce de gestion des communications sans fil WL1271x WLAN/BlueTooth IC de Texas Instruments, se retrouvent dans les terminaux Droid de Motorola ou le Kin 2 de Microsoft. Autant de composants déjà étudiés par iSuppli, ce qui facilite l’évaluation du coût du Torch.

Comme habituellement, l’écran tactile (de 3,2 pouces de diagonale pour 480 x 360 pixels de résolution) constitue la pièce la plus onéreuse du smartphone. Ses 34,85 dollars comptent pour 20,4% du coût total du téléphone. Les composants mémoire (carte micro SD de Sandisk de 4 Go, 1 Go de mémoire Flash interne et contrôleur mémoire DDR) suivent de près avec 34,25 dollars (20% du coût total). Enfin, les systèmes mécaniques, les circuits imprimés et autres pièces de métal et plastique pèsent pour 23,35 dollars (13,7%).

Viennent ensuite les processeur (15 dollars), transcodeur de radio fréquence (13,90 dollars), composants de l’interface, dont les processeurs audio et vidéo (12,40 dollars), puces sans fil (10,60 dollars) et enfin le contrôleur d’énergie (4,90 dollars). Les coûts de fabrication s’élevant à 12 dollars, la production du Torch dépasse les 183 dollars. Il convient ensuite d’y ajouter les frais de développement logiciel, les coûts de licences et marketing pour déterminer le prix exact du Torch 9800, ce que n’a pas pris en compte iSuppli dans ses calculs.

Avec son écran tactile, son trackpad optique, son clavier physique coulissant (une nouveauté chez BlackBerry), sa puce GPS, etc., le BlackBerry 9800 veut clairement en découdre avec les stars du moment, iPhone et terminaux Android en l’occurrence. Il restera à vérifier comment ce smartphone orienté grand public sera accueilli par les opérateurs, en premier lieu, et leurs clients.

rimblackberrytorch9800explosed540.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur