Le ‘blog’ en marche: 9 millions de weblogs dans le monde

Régulations

Le phénomène weblog (prononcez ‘we blog’), qui transforme tout internaute en pseudo journaliste, est une nouvelle tendance communautaire du web : de 2,4 à 2,9 millions de weblogs actifs en juin 2003

Le phénomène est en route, et représente une nouvelle figure de style de l’Internet communautaire. Nous sommes de plus en plus nombreux à créer notre ‘weblog’, un site personnel sur lequel l’internaute publie ses articles et impressions, ou, plus simplement, relaie l’information publiée par des sites spécialisés.

Chez Silicon.fr, par exemple, il n’est pas un jour sans que nous constations qu’un de nos articles a été repris, ou placé avec un lien, sur le site d’un internaute, dans les infos d’un site communautaire, ou sur l’intranet d’une entreprise – cela en dépit du copyright qui implique une autorisation écrite pour toute reproduction… [petit rappel de la loi de 1957, et de la déontologie] Un tiers des weblogs sont actifs

Blogcount, une agence spécialisé dans les weblogs, a estimé qu’il y avait entre 2,4 à 2,9 millions de weblogs actifs dans le monde en juin 2003. Et les actifs ne représenteraient que le tiers de l’ensemble des weblogs existants ou déclarés comme tels. Parmi ces weblogs, selon BlogCensus, figure la base de données du National Institute for Technology and Liberal Education (NITL) qui recense 655.631 weblogs adhérents; la langue anglaise y domine largement, en occupant plus de la moitié des weblogs, suivie par le portugais, le polonais, le français (1,6%), l’espagnol, l’allemand, l’italien, et les autres. Un phénomène communautaire Depuis son ouverture au monde, Internet est l’objet d’un comportement communautaire. Les communautés diverses, qu’elles soient professionnelles, confessionnelles, sociales, politiques, ou simplement organisées autour de domaines d’intérêts particuliers, se regroupent autour de sites qui sont généralement des points de ralliement. Selon Jupiter Research, 2% des communautés en ligne ont déjà créé des blogs, dont 70% proviennent d’internautes en ligne depuis plus de 5 ans. Une nouvelle façon de retrouver l’esprit d’Internet que d’aucuns condamnent à court terme au profit d’un Internet de plus en plus mercantile. Quant aux lecteurs, ils sont déjà 4% des internautes. Un chiffre qui pourrait paraître faible, mais rien qu’aux Etats-Unis, ils sont 4% de 75% de la population totale (250 millions environ), ce qui n’est pas négligeable pour une communauté qui ne cesse de grandir. Les chiffres sur http://cyberatlas.internet.com/big_picture/applications/article/0,,1301_2238831,00.html


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur