Le bloqueur de pubs de Chrome va être déployé globalement

NavigateursPoste de travail
google-chrome

Google annonce que son bloqueur de publicités pour Chrome sera déployé dans le monde entier à compter du 9 juillet 2019.

Après un lancement en 2018 l’année dernière aux États-Unis, au Canada et en Europe, le bloqueur de publicités intégré de Chrome sera étendu à tous les pays du monde le 9 juillet prochain.

Haro sur les publicités abusives

Sur la base des directives développées par la Coalition For Better Ads, Google avait lancé son propre bloqueur de publicités (ad blocker en anglais) à l’occasion du lancement de Chrome 71 en décembre dernier.

Les directives en question interdisent aux sites Web d’utiliser des stratégies publicitaires intrusives, telles que l’utilisation de fenêtres contextuelles ou de vidéos avec lecture automatique du son.

Une recette qui fonctionne

La firme de Mountain prévient à l’avance les sites Web pour qu’ils suivent les directives.

Les éditeurs pointés du doigt disposent ensuite de 30 jours pour se conformer aux directives. Faute de quoi Chrome filtre les annonces sur le site.

La recette a porté ses fruits puisqu’au début 2019, les deux tiers des éditeurs auparavant non conformes étaient en règle, alors que 1 % seulement des sites consultés avaient vu leurs annonces filtrées.

« L’application des normes de la Coalition par Chrome a incité de nombreux propriétaires de sites Web à améliorer l’expérience publicitaire sur leurs sites de manière à avantager les utilisateurs », précise Google dans un communiqué de presse.

Quant aux internautes utilisant Chrome qui souhaitent continuer à voir des annonces sur des sites abusifs, ils peuvent désactiver cette fonctionnalité via les Paramètres du butineur.

Vidéo signée Google :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur