Pour gérer vos consentements :

Apple et Microsoft travaillent chacun dans leur coin pour mettre en place une fonctionnalité de déverrouillage des PC depuis le lecteur d’empreinte digitale des smartphones. Un système qui doit apporter une cohérence pour basculer d’un terminal à l’autre et s’inscrit dans la suite logique de la synchronisation entre PC et mobile.

Concrètement, les possesseurs d’un iPhone pourront en glissant leur doigt sur le Touch ID, ouvrir et accéder à leur Mac. Idem pour un smartphone fonctionnant sous Windows 10 mobile avec un PC sous Windows 10.

Le doigt sur l’authentification cross-plateforme

Dans le cas d’Apple, certaines informations ont laissé penser que la firme voulait renforcer la sécurité des Mac en intégrant un capteur d’empreinte digitale. Mais c’est finalement l’option du Touch ID comme hub d’authentification mobile et PC qui serait retenu. Ce choix implique une connexion Bluetooth entre les 2 appareils. Cette fonction devrait être intégrée dans Mac OS X 10.12 et une démonstration devrait être présentée à la conférence WWDC en juin.

Pour Microsoft, nos confrères de Softpedia avaient déniché en mars dernier une application nommée Phone Sign-In sur le Windows Store. Elle a pour objectif de s’appuyer sur le capteur d’empreinte digitale et sur l’assistant Hello disponible sur Windows 10 pour accéder aussi à son PC. Cette fonction fait appel, comme dans le cas d’Apple, à une connexion Bluetooth entre les deux terminaux. Elle devrait voir le jour pour la version anniversary de Windows 10 prévue en juillet prochain.

Une convergence des OS en cours

Ces deux initiatives s’inscrivent dans une logique de convergence des OS. Apple a amorcé ce virage il y a quelques années et rajoute à chaque édition de sa conférence développeur des briques en ce sens. On se souvient de Yosemite en 2014 et la fonctionnalité Continuité. Elle permet de passer et recevoir des appels sur un iPhone et de continuer cette communication sur son Mac. Il y a également la fonction Hand Off qui lance une application sur un Mac et de la poursuivre sur un iPhone ou un iPad. Cette facilité est disponible pour Mail, Messages, Plan et d’autres applications compatibles.

Microsoft suit la même démarche sur la convergence des OS. Elle se traduit sur le plan applicatif par la mise en place du système d’applications universelles. Plus encore, la fonction Continuum répond à ce besoin de convergence. Elle désigne en fait la faculté de l’interface de passer automatiquement du mode PC au mode tablette ou smartphone.

A lire aussi :

Le Touch ID des smartphones leurré par une impression jet d’encre
Laser et acide pour déchiffrer un iPhone, mais avec des risques

Crédit Photo : Johan Swanepoel-Shutterstock

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

1 jour ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

1 jour ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

1 jour ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

1 jour ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

1 jour ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

2 jours ago