Le CeBit ne fera pas le plein cette année, baisse de fréquentation pour le MWC

Cloud

Le grand salon allemand des NTIC comptera 26% d’exposants de moins cette année. Le Mobile World Congress affiche quant à lui sa satisfaction malgré un bilan mitigé

La crise n’épargne pas les grands salons technologiques et notamment l’un des plus grands : le CeBit de Hanovre qui doit ouvrir ses portes en mars prochain. Selon ses organisateurs, cette édition 2009 comptera 26,4% d’exposants en moins par rapport à l’édition de l’an passé.

4.300 entreprises de 69 pays feront le déplacement cette année, contre 5.845 en 2008, a annoncé dans un communiqué la société gérant la foire des expositions, Deutsche Messe. Pour autant, les responsables de cette société gardent le sourire (forcé) :“Au vu de l’ampleur de la crise, ce chiffre est un succès”, commente Ernst Raue.

Du côté de Barcelone, c’est l’heure du bilan pour le World Mobile Congress. La GSMA a annoncé aujourd’hui que plus de 47.000 visiteurs originaires de 189 pays ont assisté à l’événement. Ce chiffre prend en compte tous les participants à l’événement, y compris les délégués, les exposants, les fournisseurs et les médias. Selon les chiffres de la même association, ils étaient plus de 55.000 en 2008.

Il faut dire que selon tous les témoins présents (dont l’auteur de ces lignes), la fréquentation a été bien moins importante que les éditions passées .

Mais encore une fois, vu le contexte, les organisateurs s’estiment satisfaits. “Nous sommes extrêmement heureux du nombre de visiteurs que nous avons reçus cette semaine. Ce taux élevé de participation, particulièrement au niveau des dirigeants des plus importantes entreprises de communications au monde, montre que le Mobile World Congress demeure l’endroit où l’industrie se rassemble pour discuter affaires”, a observé John Hoffman, p-dg de GSMC Limited. “L’industrie mobile se distingue comme l’un des rares secteurs toujours dynamiques en dépit des bouleversements de l’économie mondiale, et le congrès de cette semaine a permis de souligner le rôle majeur de l’industrie mobile dans la création de nouvelles occasions d’affaires qui favoriseront notre croissance future.”

Selon nos informations, le choix de la ville qui accueille le Mobile World Congress pourrait être remis en jeu après trois éditions à Barcelone.

A lire, notre dossier spécial Mobile World Congress


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur