Le chef de la sécurité américaine stigmatise le Net

Régulations

Pour Michael Chertoff, le responsable de la sécurité du territoire, le Web
est un outil dangereux et très discret qui véhicule des idées radicales

Selon lui, les attentats terroristes sur Londres illustrent bien la menace que représente le Net, d’après ses propos, les terroristes originaires de Londres se sont formés sur le 3W.

“Nous avons désormais des personnes qui peuvent se radicaliser simplement en utilisant l’outil Internet, ils peuvent s’y entraîner et discuter sur le réseau. Plus besoins de se rendre dans les camps d’entraînement”.

Rappelons qu’il a été démontré à plusieurs reprises que les terroristes utilisaient des boîtes mails passives (ndlr : les mails n’étaient pas envoyés, mais seulement écrits en mode brouillon), pour communiquer.

Le gouvernement américain de George Bush vient de lancer une campagne de surveillance dont la mission est de récupérer les télécommunications des citoyens américains, aussi bien par téléphone que sur le Net. Le tout sans aucune légitimité.

Ce programme est d’ailleurs très controversé et de nombreux Américains considèrent que ces enregistrements sont illégaux. Des mesures légales pour contrer l’ambitieux programme du gouvernement américain se multiplient.

D’ailleurs, au mois d’août, un juge du Michigan a expliqué dans son verdict que le système de surveillance prôné par Bush était purement et simplement “hors la loi.”

Cette décision a mis un terme aux écoutes. Seulement, le gouvernement Bush n’a pas jeté l’éponge et après avoir fait appel de cette décision a gagné le droit de poursuivre son programme.

Pour Chertoff, interrogé dans les colonnes de Out-Law, la reprise de ce système de surveillance est de l’ordre du vital :“La diffusion de la haine et des techniques des terroristes, comme la fabrication d’une bombe artisanale est particulièrement dangereuse. Ces apprentis terroristes sont très difficilement repérables et sans la surveillance du réseau il est presque impossible de les retrouver.”

Chertoff a déclaré que le département de la sécurité intérieure allait envoyer 20 agents à travers les USA pour travailler avec les polices locales. L’objectif de ces derniers étant de combattre des terroristes invisibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur