Le chinois Huawei, à +30%, prévoit 11 milliards $ pour 2006

Régulations

L’équipementier télécoms chinois Huawei, qui a progressé de 36% à
l’international au premier semestre, prévoit 11 milliards de dollars pour 2006.
Avec l’assentiment de grands opérateurs

Huawei Technologies, géant chinois dans les équipemens pour opérateurs télécoms, continue de marquer des points .

Pas de doute, avec des taux de croissance très enviables, il joue effectivement dans la cour des grands, puisque BT, Vodafone et d’autres, ont qualifié ses produits dont le rapport qualité/prix est imbattable ou presque.

Le groupe choinois né à Shenzen près de Hong Kong avait enregistré une croissance de 36% des ventes au premier semestre 2006 sur le marché international -lequel représente désormais 65% de son chiffre d’affaires. Sur six mois son chiffre d’affaires total avait atteint 5,2 milliards, en hausse de 29%.

Avec la même progression, il prévoit pour l’année 2006 un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars.

Huawei déclare travailler “avec 28 des principaux opérateurs mondiaux” (dont Telefónica, Vodafone ou encore BT) (…) avec “une approche centrée sur le client et une R&D basée sur les standards ouverts de l’industrie. Au 30 septembre 2006, Huawei avait déposé 16.887 brevets dont 2.635 étaient des applications du Traité de Coopération en matière de brevets.

Huawei, qui compte Motorola, NEC, Siemens, entre autres, parmi ses partenaires industriels, a conclu 35 accords commerciaux UMTS à ce jour remportant des contrats avec des opérateurs tels que eMobile au Japon pour déployer le premier réseau mobile HSDPA tout IP au Japon, ou encore Antel pour construire le premier réseau UMTS au Paraguay.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur