Le chinois TCL Multimedia mise sur l’Europe pour se renflouer

Cloud

Le fabricant chinois de téléviseurs a terminé l’année 2005 en fanfare. Mais il a pris de bonnes résolutions pour 2006. Il compte retrouver l’équilibre en Amérique du Nord et en Europe, où il accuse six mois de retard sur son calendrier initial

Le président de la société Li Dongsheng a déclaré ce jeudi 5 janvier, en marge du Salon CES, que sa société prévoyait de revenir à l’équilibre en 2006. Il n’a pas donné de date précise, mais un autre responsable de TCL Multimedia a prédit l’an dernier que les actifs du groupe, lié à Thomson et Philips, reviendraient à l’équilibre d’ici à la fin du premier semestre, indique

Reuters. Fin décembre 2005, le groupe a annoncé une hausse de 21,7% de ses ventes de téléviseurs en septembre, à 2,46 millions d’unités contre 2,02 millions un an plus tôt. Après une perte inattendue de 179 millions de dollars HK (22,9 millions de dollars US) annoncée en octobre sur le troisième trimestre, TCL Multimedia a enregistré ces derniers mois une progression de ses ventes en rythme annuel. Sa maison mère, TCL Corp, a également reçu un témoignage de confiance le mois dernier de la part du géant de l’électronique Philips, qui a versé 30 millions de dollars pour tripler et porter sa participation dans la société à 7,46%. La municipalité de Huizhou reste le premier actionnaire de TCL avec 20,22% du capital (cf. notre précédent article) Le grand patron du groupe de l’empire du Milieu explique: “Il n’y a pas eu de grosse amélioration en Europe. La principale raison est que nous n’avons pas répondu aux besoins du marché en téléviseurs à écran plat.” Selon Reuters, Li Dongsheng a prédit que les ventes de téléviseurs à écran plat par son groupe doubleraient cette année à plus de deux millions d’unités, et représenteraient environ 20% du chiffre d’affaires total, ou 10% des ventes à l’unité. Rappelons que TCL est devenu le premier fabricant mondial de téléviseurs à écran plat, à l’occasion de son accord avec Thomson, qui lui a ouvert d’un seul coup l’accès aux marchés nord-américain et européen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur