Le comeback de Sun sur les serveurs blade

Régulations

Trois annonces majeures signées Sun sur les serveurs hauts de gamme, toujours sous mécanique AMD Opteron : Sun Fire Blade 800 signe le retour du fabricant dans le monde du serveur en lames ; Sun Fire X4600 d’amblée annonce son entrée au Top 10 des supercalculateurs ; Sun Fire X4500, serveur de données hybride jusqu’à 24 To

Le nouveau serveur

Sun Fire Blade 800 modular system marque le retour de Sun sur le marché stratégique des ‘bladecenter’, serveurs lames.

Destiné aux marchés des serveurs de consolidation et de virtualisation, aux applications professionnelles, au déploiement des HPC (supercalculateurs) et des bases de données à haut rendement sous OS Solaris, ce ‘bladecenter’ présente l’originalité technologique d’être basé sur les derniers processeurs x86.

Il tire sa puissance du processeur AMD Opteron Dual-Core et de l’architecture DCA Direct Connect Architecture.

Sun annonce un gain de volume de l’ordre de 30 % à 50 % par rapport à des ‘blade’ comparables, et surtout une réduction de la consommation de l’ordre de 20 % et une efficacité du refroidissement améliorée de 30 %.

C’est la troisième génération d’architecture modulaire proposée par Sun, qui désagrège le système afin de proposer une approche de composants modulaires. A l’exemple de la mémoire qui accepte seize sockets DDR1-400 DIMM, 4 par socket, jusqu’à 64 Go.

Le module serveur Sun Blade X8400 propose 4 sockets pour processeurs dual-core, soit la possibilité d’atteindre 80 c?urs par châssis et 160 c?urs par rack. Ainsi que le support de deux disques durs SAS ou SATA en 2,5 pouces ‘hot plug’ par module.

Les entrées sorties ont aussi profité de la croissance de la bande passante, avec 40 voies en PCI Express qui chacune peut délivrer un module serveur, et ensemble fournissent jusqu’à 192 Gb/s. Les I/O Network Express Modules sont aussi supportés.

Chaque châssis Blade 800 peut accueillir jusqu’à 10 modules serveurs Blade X8400 et 20 par rack. Ainsi que 20 lames PCI Express ExpressModules (EM) et/ou 4 modules Network Expansion Modules (NEM).

Le Sun Fire Blade 800 supporte le système d’exploitation Solaris 10, mais aussi Linux et Windows Server.

Sun Fire X4600, plus proche du supercalculateur

Sun complète par le haut son portefeuille de serveurs x64 avec le Sun Fire X4600, le premier serveur 16 voies x64 sur châssis 4U.

Particularité de ce serveur très haut de gamme, il équipera Tsubame, le septième plus puissant supercalculateur au monde et premier en Asie. Celui-ci consolide 18 serveurs, 22 alimentations, 44 disques durs, 26 Go en RAM, et une consommation de 14.000 watts dans un serveur unique Sun Fire x64 en virtualisation VMware et ne consommant que 550 watts.

Sun Fire X4500

Premier serveur de données hybride, ce serveur 4 voies, toujours sous AMD Opteron et architecture DCA (Direct Connect Architecture), propose une densité exceptionnelle afin de proposer jusqu’à 24 Tera octets stockés en rack pour un coût de l’ordre de 2 dollars le To.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur