L’e-commerce aux USA a fini 2004 en fanfare: 117 milliards

Régulations

S’agissant du commerce en ligne, l’année 2004 restera sans nul doute comme l’année du renforcement des positions acquises. Loin de s’essouffler, les ventes ont continué d’augmenter avec une hausse d’au moins 26% aux Etats-Unis

L’e-commerce américain a atteint un nouveau record de ventes avec un chiffre d’affaires global de 117,4 milliards de dollars , ce qui correspond à une hausse de 26% sur un an, selon une étude du cabinet Comscore. Cette croissance s’explique en partie par les excellentes performances de la saison des fêtes de fin d’année au pays des «lonesome cowboys». En effet ce sont les mois de novembre et de décembre qui ont enregistré les plus fortes hausses avec une augmentation de 28% des ventes, soit un chiffre d’affaires de 23,6 milliards de dollars. Le plus intéressant, est la progression importante des ventes dans les deux dernières semaines de la saison des cadeaux de Noël. A la mi-décembre elles enregistraient une hausse de 23%. Et sur les deux semaines suivantes, la croissance s’est accéléré avec des ventes bondissant respectivement de 57% et de 53% sur un an. Cette forte progression du commerce en ligne ne doit rien au hasard. Elle s’appuie sur des tendances de fond qui sans être totalement originales, ont pris de nouvelles proportions. De fait, le profil des « cyberacheteurs » tend à se fondre avec le profil « grand public » et ce dans tous les pays du globe. Cette ouverture favorise le développement de nouveaux segments marchands, comme l’électroménager, le textile ou encore l’automobile (

lire notre article). Plus confiants, les nouveaux internautes deviennent plus rapidement des « cyberconsomateurs ». Fait notable de l’année 2004 aux Etats-Unis, la bonne performance des enseignes ayant plusieurs canaux de distribution (‘online’ et ‘offline’). L’étude précise avoir constaté la diversification du panier d’achat en ligne, des produits pour la maison et le jardin, à ceux pour l’habillement sans oublier les bijoux. Les délais de livraison ont été améliorés. Six des 15 marques ‘leaders’ sur novembre et décembre sont les vitrines en ligne de magasins traditionnels: Walmart, Home Depot et Neiman Marcus. L’e-commerce en France

En France aussi, l’e-commerce se porte bien, il a continué de progresser avec une hausse d’au moins 60%. Selon l’Acsel (association pour le commerce et les services en lignes)le chiffre d’affaires réalisé par les e-commerçants n’a cessé de progresser à chaque trimestre. Pour son président Henri de Maublanc

“les dépenses en ligne en 2004 devraient atteindre environ 7 milliards d’euros”. -Premier trimestre 2004 :+61,9% -Deuxième trimestre 2004 :+65,9% -Troisième trimestre 2004 :+69,2% Selon Médiamétrie, le commerce électronique a pleinement profité de la croissance du nombre d’internautes en 2003 (+17.1%), toujours selon l’organisme statistique, au troisième trimestre, le nombre de consommateurs en ligne est passé à 10,2 millions, en hausse de 31%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur